Accostage maritime : le projet R&D de Cadden labellisé par le Pôle Mer Bretagne Atlantique

| 1 décembre 2015

Catégorie: Communiqués, Entreprises, Réseaux/Transports

La société Cadden, spécialisée dans les systèmes de mesure pour la géolocalisation et l’océanographie, annonce que le projet BANANAS – Berthing And NAvigatioN Aid System – vient d’être labellisé par le Pôle Mer Bretagne Atlantique. Menée conjointement avec l’école Centrale de Nantes, l’Institut d’électronique et de Télécommunications de Rennes et le Grand Port Maritime de Nantes Saint-Nazaire, l’étude vise à développer un
dispositif qui contribuera à simplifier la tâche des pilotes de port et sécuriser les man
œuvres des navires à fort tonnage.

Accostage_porte_Conteneur_IMG_0371Un outil d’aide la navigation et à l’accostage des navires

Le projet bananas (Berthing And NAvigatioN Aid System) vise à développer un système portable et autonome d’aide à la navigation et à l’accostage des navires à fort tonnage tels que pétrolier, méthanier, charbonnier, paquebot, etc. Cet équipement intégrera des capacités de positionnement précis, en lien avec des stations GPS/GNSS différentielles à terre, et des capacités d’exploitation en temps réel des données d’environnement (météo, courant, marée, bathymétrie, etc.).

L’objectif du système est de simplifier et sécuriser la tâche des pilotes des ports, amenés à monter à bord pour assister le commandant lors des manœuvres complexes d’entrée/sortie de port et d’accostage portuaire ou encore dans le cadre de l’exploitation des infrastructures offshore.

Une double innovation pour accroître la sécurité et la sûreté maritimes

Au-delà des aspects d’autonomie, d’ergonomie et de robustesse du futur dispositif, l’étude portera notamment sur deux éléments innovants. Le premier concerne la prise en compte du squat. Ce phénomène hydrodynamique se traduit par un enfoncement des navires pouvant atteindre deux mètres. Il n’a, jusqu’à présent, jamais été intégré aux systèmes d’aide aux pilotes. Le deuxième a trait à la fiabilité et à la précision centimétrique des données de positionnement. Le système offrira en effet deux sources de corrections RTK simultanées (Real Time Kinematic / Centimétrique en Temps Réel), via le réseau GSM et via des stations UHF privées.

4 acteurs du territoire Bretagne-Pays de la Loire rassemblés autour d’un projet collaboratif
du Pôle Mer Bretagne Atlantique

L’équipe projet réunit quatre acteurs aux rôles et compétences complémentaires : l’entreprise nantaise Cadden, à l’initiative du projet, apportera son savoir-faire dans le domaine des antennes « intelligentes » et sa capacité d’intégrateur système ; l’école Centrale de Nantes (ECN) travaillera sur le module fonctionnel de prévision du squat ; l’IETR (Institut d’Electronique et de Télécommunications de Rennes / Université de Rennes 1) étudiera l’intégration de plusieurs antennes (UHF et GPS) dans un faible volume et plus précisément l’interaction et le couplage entre les différents liens de radiocommunication ; enfin, le Grand Port Maritime de Nantes Saint-Nazaire interviendra, en tant qu’utilisateur, dans la définition du besoin et lors de la validation du système.

Le projet bananas a été labellisé par le pôle de compétitivité le 18 septembre. Son coût est estimé à 663 k€. Après un démarrage prévu en janvier prochain et la réalisation d’un prototype un an après, la commercialisation par Cadden d’un produit fini devrait avoir lieu dès fin 2016. Le marché potentiel mondial est estimé à quelque 3 000 unités.

A propos de Cadden

Cadden, fournit des solutions professionnelles de mesure électronique pour le positionnement, l’orientation et la navigation. A la fois intégrateur et distributeur de marques réputées, l’entreprise propose une offre de produits et services qui s’adresse aux domaines de l’hydrographie, de l’océanographie, de la trajectographie / guidage ou encore du SIG (systèmes d’information géographique). Son catalogue couvre un large spectre de capteurs spécialisés destinés aux applications de mesure les plus pointues : récepteurs GNSS (GPS, GLONASS, Galileo, Beidou…), centrales d’attitude, centrales inertielles, systèmes de positionnement acoustique, sondeurs mono et multi-faisceau ou encore sonars.

Son dynamisme et la qualité de ses prestations lui valent la confiance de grands noms dans l’énergie, l’industrie, les sciences et la recherche, et d’acteurs tels que les collectivités territoriales ou les grands ports maritimes.

Implantée à Nantes depuis sa création en juillet 1999, Cadden a réalisé en 2014/2015 un chiffre d’affaires de 3,3 millions d’euros, avec un effectif de dix personnes. L’entreprise est membre du pôle de compétitivité Mer Bretagne Atlantique et du réseau Atlanpole.

> Pour plus d’informations sur Cadden et son offre de produits et services : www.cadden.fr

FacebookTwitterGoogle+PinterestLinkedInTumblrViadeo
Imprimer cet article Imprimer cet article

Les commentaires sont fermés

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Accept Cookies
x