Airbus Defence and Space va réaliser deux nouveaux satellites Sentinel pour l’ESA

| 27 janvier 2016

Catégorie: Communiqués, Contrats, Environnement, Satellite/Spatial

  • Airbus Defence and Space est maître d’œuvre de ce programme d’une valeur de 285 millions d’euros
  • Ces deux satellites Sentinel supplémentaires rejoindront le programme européen d’observation de la Terre Copernicus

Airbus Defence and Space, numéro deux mondial de l’industrie spatiale, a signé avec l’Agence spatiale européenne (ESA) un contrat d’une valeur de 285 millions d’euros portant sur la fourniture de deux satellites optiques d’observation de la Terre supplémentaires destinés au programme européen Copernicus.

Baptisés Sentinel-2C et Sentinel-2D, ces deux nouveaux satellites optiques rejoindront le système Sentinel-2 d’observation de la Terre depuis l’Espace. Ils auront pour mission de surveiller l’Environnement et les terres émergées du Globe et poursuivront à partir de 2021 les mesures effectuées par les deux premiers satellites Sentinel-2. En tant que maître d’œuvre, Airbus Defence and Space dirigera un consortium industriel composé de plus de 50 entreprises issues de 17 pays européens et des États-Unis.

« Avec cette nouvelle commande de satellites Copernicus ultra-polyvalents, l’ESA démontre sa pleine confiance dans le savoir-faire de nos équipes», a précisé François Auque, Directeur général de Space Systems. « Les données de haute-qualité acquises en continu sur plusieurs décennies ont déjà conquis une grande communauté d’utilisateurs. Avec les satellites Sentinel-2C et Sentinel-2D, nous garantirons la continuité de ces capacités d’avant-garde de monitoring au profit de la protection de l’Environnement et des terres ».

À 786 km d’altitude, les satellites Sentinel-2 fournissent des images optiques, dans la gamme du visible et de l’infrarouge proche du spectre électromagnétique, dans 13 bandes spectrales d’une résolution de 10, 20 ou 60 m, à raison d’une fauchée unique de 290 km de large.

Ils apportent une précieuse contribution au programme Copernicus en collectant des données d’observation de la Terre dans de nombreux domaines : utilisation des sols, qualité de l’eau, agriculture et sylviculture, gestion des terres, catastrophes naturelles (inondations, feux de forêts, glissements de terrain, érosion des sols) et opérations de secours humanitaire. L’observation de l’environnement dans les régions côtières fait également partie de ces activités, de même que la surveillance des glaciers, de la glace et de la neige.

Sentinel-2 s’inscrit également dans le cadre d’un autre programme de l’ESA : le système-relais européen EDRS-SpaceDataHighway, un réseau de charges utiles de communication laser à bord de satellites géostationnaires et en orbite terrestre basse. Le système fournira des services de communication rapides et sécurisés pour les satellites Sentinel-1 et Sentinel-2. Il garantira la disponibilité des données en temps voulu, en particulier pour les applications critiques comme la surveillance de l’environnement, les interventions d’urgence et les missions de sécurité.

Lancé le 23 juin 2015 à bord d’un lanceur Vega depuis le port spatial de Kourou, en Guyane, Sentinel-2A, le premier satellite de cette constellation, est désormais entré en service opérationnel. A ce jour, plus de 7000 produits sont disponibles en téléchargement, représentant plus de 35 téraoctets de données. Les utilisateurs ont déjà effectué 57 000 téléchargements, représentant 276 To de volume échangé. Depuis le milieu du mois de janvier, une étape a été franchie avec un volume de 7 To échangés chaque jour. Parallèlement, les préparations de Sentinel-2B sont en cours en vue de son lancement en fin d’année.

Pour les satellites Sentinel-2, Airbus Defence and Space à Friedrichshafen (Allemagne) est chargé de la conception du système, de la plate-forme, de l’intégration et des tests du satellite. À Toulouse, Airbus Defence and Space fournit l’instrument multi-spectral (MSI), tandis que le site de Madrid (Espagne) est responsable de la structure mécanique du satellite, de l’équipement thermique et du faisceau de câbles, ainsi que de l’alimentation électrique, de la gestion énergétique et des unités d’acquisition de données.

Airbus Defence and Space est un partenaire majeur de Copernicus, depuis les débuts du programme en 1998. L’entreprise joue également un rôle essentiel dans la fabrication des Sentinel, qui viendront compléter les données déjà fournies par les Missions contributrices de Copernicus. Airbus Defence and Space exploite une flotte de satellites optiques et radars – SPOT, Pléiades, TerraSAR-X et TanDEM-X – et est ainsi l’un des principaux fournisseurs de données des services Copernicus.

Vidéos disponibles à l’adresse suivante : http://airbusdefenceandspace.com/bcr/

FacebookTwitterGoogle+PinterestLinkedInTumblrViadeo
Imprimer cet article Imprimer cet article
Signaler un contenu

Les commentaires sont fermés

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Accept Cookies
x