API Agro : un pot commun pour les données agricoles

| 10 avril 2018

Catégorie: Données, Entreprises, Environnement, Logiciels, Open Data, Reportages

Fondé par le réseau des instituts techniques agricoles, des chambres d’agricultures et le Geves (Groupe d’étude et de contrôle des variétés et des semences), API-AGRO organise le partage de données au sein de la filière agricole. Cette initiative thématique est exemplaire à plus d’un titre : transformation réussie d’un projet de recherche, association d’acteurs privés, constitution d’un catalogue, et, bien sûr, cartographie.

Agro-climatologie, description des sols, délimitations diverses, mais également épidémio-surveillance, pratiques agricoles, données phytosanitaires,… S’ils veulent tirer le meilleur parti du numérique, les acteurs du monde agricole ont besoin de s’appuyer sur des données de cadrage, qui sont souvent utiles à plusieurs acteurs et qui révèlent toute leur puissance une fois combinées entre elles. Alors, pourquoi ne pas limiter les efforts et mutualiser les données acquises ou compilées afin de développer de nouveaux services ?

Interface cartographique d'API-AGRO

Interface cartographique d’API-AGRO

Les acteurs s’y retrouvent

L’idée a germé à l’occasion d’un programme de recherche financé par le ministère de l’Agriculture (programme CasDAR). Sachant que certaines données ont un statut public et sont diffusées en open data, tandis que d’autres sont très privées… il n’était pas évident de rassembler tout le monde autour de la table. Pourtant, à la suite du projet de recherche, les partenaires ont souhaité prolonger le travail. La société API-AGRO a ainsi été créée en 2016, avec un groupe initial d’actionnaires. En novembre 2017, une première levée de fonds d’un million d’euros a permis à quatorze nouveaux acteurs de rejoindre la plateforme. Depuis quelques mois, une deuxième capitalisation est en cours. Désormais, une trentaine d’acteurs publics et privés, parfois concurrents, jouent le jeu du partage et près de trois cents jeux de données sont concernés.

Quelques cartes

Seuls soixante-dix sont directement visibles sur le catalogue, dûment mis au propre et en ligne grâce aux solutions OpenDataSoft. « Certains jeux de données ne concernent que quelques partenaires, nous organisons simplement la mise en relation » explique Dimitri Bassuet, le commercial de l’équipe. Toutes les données ouvertes à caractère géographique (répartition par zonages administratifs ou contours de parcelles…) sont visualisables sous forme de cartes, grâce à un widget Jawgmaps. Pour faciliter le développement de services, des API sont associées aux différents jeux de données. « En ce moment, nous travaillons sur un outil de création de flux » complète Dimitri Bassuet.

Le catalogue ouvert API-AGRO

Le catalogue ouvert API-AGRO

Au-delà des données, des API

Car l’idée est de favoriser les intégrations simples de flux de données dans les applications. Ainsi, un connecteur pourrait récupérer l’information météorologique la plus précise disponible pour telle ou telle parcelle, directement accessible depuis la plateforme de gestion utilisée par l’exploitant. Des modèles issus de la recherche seront plus facilement exploitables dans des outils d’agriculture de précision. En comparant ce qui a été réellement semé avec les modèles, ces derniers peuvent s’améliorer. La petite équipe de API – AGRO (six personnes) conseille les partenaires pour la description de leurs données et leur mise en place éventuelle sur le hub, elle travaille avec eux pour élaborer des fichiers ou des flux plus facilement exploitables, permettant par exemple de comparer sa production laitière avec une année de référence, de rassembler un pack « sol » à la parcelle… Ici, les idées ne manquent pas. Bien sûr, l’équipe s’intéresse aux données satellitaires et notamment aux images Sentinel. Elle pourrait devenir rapidement un nouveau canal de distribution pour des produits adaptés aux problématiques agricoles.

Imprimer cet article Imprimer cet article

Tags: , ,

Signaler un contenu

Les commentaires sont fermés

No Banner to display

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Accept Cookies
x