FOUAD AWADA NOMMÉ À LA TÊTE DE L’IAU

| 31 janvier 2017

Catégorie: Communiqués, Institutions, Secteur public

« Des idées pour mieux vivre le fait métropolitain ! »

Le Conseil d’administration de l’IAU, présidé par Valérie Pécresse, présidente de la Région Île-de-France, a nommé ce jour Fouad Awada au poste de directeur général de notre Institut.

Architecte DESA et Docteur en urbanisme de l’ENPC, Fouad Awada, 62 ans, était directeur général adjoint de l’IAU, directeur du Département Urbanisme.

Bio express :

  • 1980 : Il participe à la rédaction du Livre blanc de l’Île-de-France, prélude au Schéma directeur de 1994, ainsi qu’à la fondation de l’Observatoire des Loyers de l’Agglomération Parisienne.
  • 1991 : Directeur adjoint du cabinet du Président de la Région Île-de-France, Michel Giraud, puis directeur général adjoint des services. Il y anime notamment la coopération interrégionale et le premier Contrat de Plan pour le Bassin parisien.
  • Années 2000 : Il pilote plusieurs missions internationales comme le schéma d’aménagement du Liban, le schéma directeur du Grand Casablanca, les plans d’urbanisme de Tripoli et Benghazi, ainsi que divers travaux à Shanghai et Wuhan.
  • Années 2010 : Administrateur de l’ENPC et des Ateliers de Cergy, Président de Ponts Alliance et d’Urba 2000, Directeur général adjoint de l’IAU îdF en charge du Département Urbanisme de 2012 à 2016

Fouad Awada connaît parfaitement, de par son parcours, les enjeux qui sont aujourd’hui posés à la région capitale. Pour lui, l’IAU est aujourd’hui « le Think tank de l’Île-de-France, véritable concentré de matière grise, point d’ancrage d’une métropole en mouvement. L’Institut est unique par la richesse de ses connaissances et données accumulées sur l’Île-de-France, et par sa capacité à croiser les échelles et les sujets pour proposer des solutions innovantes pour mieux vivre le fait métropolitain, ses dimensions, ses flux et ses rythmes, mais aussi ses opportunités. »

Il souhaite confirmer l’IAU dans son rôle d’appui au travail des élus franciliens, sur les sujets clés que sont la transition énergétique ; la réduction des fractures spatiales et culturelles ; la modernisation des transports ; l’attractivité de la région capitale, la qualité urbaine et paysagère.
Les deux prochains Cahiers de l’Institut porteront sur les défis alimentaires des métropoles et la région numérique.

Contact presse : Sandrine Kocki 01 77 49 75 78 / 06 07 05 92 20

Imprimer cet article Imprimer cet article
Signaler un contenu

Les commentaires sont fermés

No Banner to display

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Accept Cookies
x