Géolocalisation : Teemo, spécialiste du drive-to-store, dans le viseur d’Apple

| 14 mai 2018

Catégorie: A l'actu, Données, Entreprises, Géomarketing

Fin avril, plusieurs applications ont disparu pendant quelques heures de l’App Store, dont celle du Figaro. En cause, le non-respect de la politique de confidentialité d’Apple en matière de gestion des données de géolocalisation. Explications.

© mooltfilm pour Gettyimages

© mooltfilm pour Gettyimages

Vous vous demandez pourquoi des applications de journaux, d’humour ou de recettes de cuisine vous demandent l’autorisation d’utiliser vos données de géolocalisation lors de leur téléchargement ? C’est bien souvent parce que les applications en question intègrent un SDK qui récupère ces données toutes les 3 minutes pour les revendre à d’autres annonceurs, soucieux de créer du trafic vers leurs points de vente, via des publicités ciblées et en temps réel.

Des millions de téléphones suivis à la trace

La page d'accueil de Teemo

La page d’accueil de Teemo

Dans ce domaine du Drive-to-Store, Teemo fait figure de tête de file française, avec plus de dix millions de fournisseurs de données (vos téléphones portables) via des applications comme Le Figaro, Marmiton ou Closer (une liste, certainement incomplète d’août 2017 est disponible ici). Mais la jeune pousse (appelée à ses débuts Databerries), pourtant surveillée par la CNIL et dont les pratiques ont été détaillées par les journalistes de Numerama et de BuzzFeed est aujourd’hui dans le viseur d’Apple. En effet, depuis iOS 11, il n’est plus possible d’autoriser une application à utiliser vos données de géolocalisation en continu (uniquement lorsque vous l’utilisez). Apple a donc demandé à plusieurs éditeurs intégrant le SDK Teemo de se conformer à ses propres règles et ces derniers ont dû faire rapidement une mise à jour en évacuant le fameux SDK.

Le message reçu par les équipes du Figaro et reproduit par le Journal du Net

Le message reçu par les équipes du Figaro et reproduit par le Journal du Net

Reste que nous fermons de moins en moins nos applications et que Teemo est loin d’être la seule sur ce marché (voir notre article sur Vivatech 2017). Même si la protection de nos données personnelles commence enfin à nous préoccuper, il y a fort à parier que le ciblage publicitaire va trouver le moyen de perdurer… Les marques et les magasins ont trop à y gagner.

Imprimer cet article Imprimer cet article

Tags: ,

Signaler un contenu

Les commentaires sont fermés

No Banner to display

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Accept Cookies
x