L’Andra et l’IGN signent un accord de collaboration scientifique

| 29 janvier 2019

Catégorie: 3D, Cartographie, Communiqués, Contrats, Environnement, Institutions, Satellite/Spatial, Sécurité/défense

Le 28 janvier 2019, l’Andra et l’IGN ont signé un accord de collaboration scientifique afin de mettre en synergie leurs besoins, et leurs savoir-faire dans le domaine de l’information géographique.

Pierre-Marie Abadie, directeur général de l'Andra et Daniel Bursaux, directeur général de l'IGN ont signé un accord de coopération scientifique le 28 janvier 2019

Pierre-Marie Abadie, directeur général de l’Andra et Daniel Bursaux, directeur général de l’IGN ont signé un accord de coopération scientifique le 28 janvier 2019

L’accord de collaboration entre l’Andra, Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs et l’IGN, Institut national de l’information géographique et forestière, portera sur plusieurs thématiques autour de la cartographie, la visualisation 3D et l’analyse d’image aérienne.

Parmi les premiers sujets de collaboration, l’Andra et l’IGN ont notamment identifié :

  • La modélisation 3D du Laboratoire de l’Andra situé à 500m sous terre à partir de l’outil iTowns développé à l’IGN. Grâce à cette modélisation, il sera notamment possible d’accéder virtuellement au Laboratoire et de visualiser les expérimentations qui y sont menées.
iTowns - exemple de Modélisation 3D - les égouts de Paris © IGN

iTowns – exemple de Modélisation 3D – les égouts de Paris © IGN

  • L’évolution du paysage sur le territoire autour du centre de l’Andra en Meuse / Haute-Marne, afin de détecter les changements paysagers et d’occupation du sol, tout particulièrement avec l’analyse de l’évolution de la ressource forestière.
  • Le suivi de la déformation des terrains en surface dont les couvertures des centres de stockage grâce à des moyens de mesures aéroportés, et l’expérimentation du suivi des déformations des ouvrages du Laboratoire souterrain (galeries) par relevés photogrammétriques.

Pour l’Andra, ce partenariat s’inscrit dans une démarche de mobilisation de la communauté scientifique sur ses travaux de R&D. Pour l’IGN, cette collaboration s’inscrit dans un processus de R&D et de valorisation des savoir-faire de l’institut au profit des politiques publiques. Elle favorise notamment le perfectionnement de l’acquisition de données et l’amélioration de l’expertise technologique de l’IGN dans des milieux particuliers.

 

À propos de l’Andra

L’Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs (Andra) est un établissement public à caractère industriel et commercial créé par la loi du 30 décembre 1991. Ses missions ont été complétées par la loi de programme du 28 juin 2006 relative à la gestion durable des matières et déchets radioactifs.

Indépendante des producteurs de déchets radioactifs, l’Andra est placée sous la tutelle des ministères en charge de l’énergie, de l’environnement et de la recherche.

L’Andra met son expertise au service de l’État pour trouver, mettre en œuvre et garantir des solutions de gestion sûres pour l’ensemble des déchets radioactifs français afin de protéger les générations présentes et futures du risque que présentent ces déchets.

 

À propos de l’IGN

L’IGN est l’opérateur de l’Etat en matière d’information géographique et forestière de référence, certifiée neutre et interopérable. L’Institut développe en permanence de nouveaux référentiels, produits et géoservices, répondant aux besoins croissants et évolutifs en données cartographiques et en informations géolocalisées. Acteur public du numérique pour la description multi-thèmes du territoire, l’Institut intervient en appui à l’évaluation et à la mise en œuvre des politiques publiques de prévention des risques, d’aménagement du territoire, de développement durable, de défense et de sécurité. Grâce à ses cinq laboratoires de recherche, l’IGN entretient un potentiel d’innovation de haut niveau dans les domaines de la géodésie, de la topographie vectorielle, de l’optique et de l’électronique, du traitement des images et de l’inventaire forestier.
L’ENSG-Géomatique, l’Ecole nationale des sciences géographiques de l’IGN, forme les futurs ingénieurs de  l’information géographique.

L’Institut national de l’information géographique et forestière (IGN) est placé sous la double tutelle du ministre d’Etat, ministre de la transition écologique et solidaire et du ministre de l’agriculture et de l’alimentation.

Contacts presse

Andra

IGN

Imprimer cet article Imprimer cet article
Signaler un contenu

Les commentaires sont fermés

No Banner to display

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Accept Cookies
x