L’avenir de l’IGN sera partenarial ou ne sera pas.

| 19 avril 2018

Catégorie: A l'actu, Cadastre, Cartographie, Données, Entreprises, Environnement, IDG/IDS, Institutions, Marché, Open Data

1180 mots, environ 5 mn de lecture Hier, l’IGN fabriquait des cartes. Aujourd’hui, il produit principalement des référentiels géographiques. Demain, quel sera son rôle ? Entretien exclusif avec Daniel Bursaux, directeur général de l’IGN, qui peaufine le nouveau projet d’établissement de l’institut. DécryptaGéo : Est-ce le bon moment pour engager l’IGN dans

Ce contenu est payant.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous via l'onglet "connexion" (en haut de l'écran) pour y accéder.

Si vous n'êtes pas abonné, vous pouvez l'acheter en ligne

- Si vous possédez déjà un compte d'achat,  identifiez-vous via l'onglet "connexion" (en haut de l'écran) et suivez le guide pour commander.

- Si vous ne possédez pas de compte d'achat, inscrivez-vous d'abord via l'onglet "s'inscrire" en haut de l'écran.


Remember Me
Imprimer cet article Imprimer cet article

Tags:

Signaler un contenu

Les commentaires sont fermés

No Banner to display

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Accept Cookies
x