L’ESA choisit Thales Alenia Space pour mener la mission FLEX

| 11 janvier 2019

Catégorie: Communiqués, Contrats, Environnement, Imagerie, Satellite/Spatial

Surveiller la santé des plantes depuis l’espace pour évaluer la santé de l’écosystème terrestre

Cannes, le 10 janvier 2019 – Thales Alenia Space annonce aujourd’hui la signature d’un contrat avec l’Agence Spatiale Européenne (ESA) pour diriger la mission Fluorescence Explorer (FLEX). FLEX a été choisi en 2015 comme la huitième mission du programme Earth Explorer de l’ESA, et son lancement est prévu pour 2023. FLEX s’appuiera sur un instrument innovant nommé FLORIS pour cartographier la fluorescence de la végétation terrestre afin de quantifier l’activité photosynthétique.

Thales Alenia Space est maître d’œuvre du programme et a également signé un contrat de novation permettant d’intégrer le contrat que l’ESA a attribué initialement à Leonardo en 2016 concernant le développement de l’instrument FLORIS. Le montant total du contrat s’élève à environ 150 millions d’euros.

Vue d'artiste : © Thales Alenia Space/Briot

Vue d’artiste : © Thales Alenia Space/Briot

Thales Alenia Space dirigera un consortium pour le programme FLEX qui comprendra ses propres filiales et des partenaires de l’industrie spatiale. Thales Alenia Space au Royaume-Uni sera en charge du système de propulsion du satellite, ainsi que de l’assemblage, de l’intégration et des essais (AIT). Thales Alenia Space en Espagne fournira le sous-système de radiofréquence, comprenant les transpondeurs en bande X et en bande S, et RUAG contribuera à la conception et à la production de la plate-forme.

L’instrument FLORIS de Leonardo est un spectromètre imageur à haute résolution opérant dans le domaine spectral de 500 à 880 nm. Leonardo est à la tête d’un consortium d’entreprises européennes, incluant OHB System AG en tant que partenaire principal du spectromètre. Fonctionnant à une altitude de 800 kilomètres, l’instrument du satellite FLEX captera la lumière émise par les plantes et la décomposera en ses couleurs constitutives. Le capteur pourra alors identifier la faible lueur rougeâtre émise lors de la photosynthèse, normalement invisible à l’œil nu, et identifier également avec précision la fluorescence de la végétation, permettant aux chercheurs d’évaluer la santé de l’écosystème terrestre.

« Ce contrat est l’aboutissement de la stratégie de développement de Thales Alenia Space en Europe, et notamment de notre capacité à soumettre la première offre de consortium intégré à l’ESA, et ce très tôt dans le processus », a déclaré Marc-Henri Serre, Directeur du domaine Observation et Science chez Thales Alenia Space en France. « Le programme FLEX est le dernier reflet de notre engagement fort dans les programmes environnementaux et illustre parfaitement l’inspiration de notre société, « Space for Life ».

La transformation par photosynthèse du dioxyde de carbone atmosphérique et de la lumière solaire en hydrates de carbone riches en énergie est l’un des processus les plus fondamentaux sur Terre – et dont la vie dépend. L’information apportée par FLEX nous permettra de mieux comprendre comment le carbone se déplace entre les plantes et l’atmosphère et comment la photosynthèse affecte les cycles du carbone et de l’eau. De plus, les informations fournies par FLEX nous donneront un meilleur aperçu de la santé des plantes. C’est d’autant plus important aujourd’hui que la population croissante de la Terre exige de plus en plus la production de denrées alimentaires et d’aliments pour animaux.

Le satellite FLEX sera positionné en orbite en tandem avec l’un des satellites Sentinel-3 (qui est inclus dans le programme européen Copernicus), également construit par Thales Alenia Space. Il tirera parti des capteurs optiques et thermiques de Sentinel-3 pour fournir un ensemble intégré de données permettant d’évaluer la santé des plantes. FLEX sera lancé par un lanceur léger Vega. Il sera placé en orbite héliosynchrone à une altitude de 815 km, avec une latence prévue de 24 heures pour les produits de niveau 1.

A propos de Thales Alenia Space

Combinant plus de quarante ans d’expérience et une diversité unique en terme d’expertise, de talents et de cultures les architectes de Thales Alenia Space conçoivent et délivrent des solutions innovantes pour les télécommunications, la navigation, l’observation de la Terre et la gestion de l’environnement, l’exploration, les sciences et les infrastructures orbitales. Les institutions, gouvernements et entreprises comptent sur Thales Alenia Space afin de concevoir, réaliser et livrer  des systèmes satellitaires : pour géolocaliser et connecter les personnes et les objets partout dans le monde; pour observer notre Planète; pour optimiser l’utilisation des ressources de la Terre ainsi que celles de notre Système Solaire. Thales Alenia Space a la conviction que l’espace apporte une nouvelle dimension à l’humanité pour bâtir une vie meilleure et durable sur Terre. Société commune entre Thales (67%) et Leonardo (33 %), Thales Alenia Space forme la Space Alliance avec Telespazio pour proposer une offre complète de solutions incluant les services. Thales Alenia Space a réalisé un chiffre d’affaires de 2.6 milliards d’euros en 2017 et emploie 7980 personnes dans 9 pays. www.thalesaleniaspace.com

 

Thales Alenia Space – Contacts Presse :

Sandrine Bielecki
Tel : +33 (0)4 92 92 70 94
sandrine.bielecki@thalesaleniaspace.com

Chrystelle Dugimont
Tel : +33 (0)4 92 92 74 06
chrystelle.dugimont@thalesaleniaspace.com

Imprimer cet article Imprimer cet article
Signaler un contenu

Les commentaires sont fermés

No Banner to display

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Accept Cookies
x