L’IGN met à jour le réseau géodésique de Guyane

| 21 septembre 2015

Catégorie: Communiqués, Données, Institutions, Secteur public

En mission jusqu’à la fin novembre 2015, des agents de l’IGN sillonnent la Guyane afin de mettre à jour l’infrastructure géodésique nécessaire à la modélisation du territoire guyanais et à l’interopérabilité des données topographiques et géographiques. Cette mission, commencée dès février, fait suite aux besoins exprimés par les acteurs locaux en comité régional de programmation des référentiels géographiques et forestiers de Guyane en octobre 2014.

En pirogue, en hélicoptère, en voiture ou en avion-taxi, avec l’appui des services Système d’information géographique de la Région et de la Direction de l’environnement, de l’aménagement et du logement (DEAL), et en concertation avec les communes, les agents de l’IGN sillonnent la Guyane pour vérifier l’état des bornes des 26 sites géodésiques existants, y apporter les réfections nécessaires, au besoin refaire les mesures, et enrichir l’infrastructure actuelle de neuf nouveaux sites* indispensables aux besoins des zones à fort développement. S’y ajoutent plusieurs centaines de kilomètres de nivellement ainsi que des mesures de gravimétrie.

Objectif : aboutir à une modélisation de référence plus complète du territoire et répondre aux besoins de géolocalisation.

« Par la mise à jour des réseaux de référence planimétrique et altimétrique et l’établissement d’un réseau de référence gravimétrique, la campagne de géodésie Guyane 2015 répond non seulement aux missions d’intérêt général dont l’IGN à la charge, mais également à un besoin fort exprimé par les acteurs locaux » explique Laurent Heydel, géomètre géodésien à l’IGN, responsable de la mission géodésie Guyane 2015.

À propos de l’IGN

L’IGN a pour vocation de décrire la surface du territoire national et l’occupation de son sol, d’élaborer et de mettre à jour l’inventaire permanent des ressources forestières nationales. Il produit toutes les représentations appropriées des données rassemblées, les diffuse et les archive. Il contribue ainsi à l’aménagement du territoire, au développement durable et à la protection de l’environnement, à la défense et à la sécurité nationale, à la prévention des risques, au développement de l’information géographique et à la politique forestière en France et à l’international.

L’Institut national de l’information géographique et forestière (IGN) est placé sous la double tutelle de la ministre de l’écologie, du développement durable et de l’énergie et du ministre de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt.

 

 

FacebookTwitterGoogle+PinterestLinkedInTumblrViadeo
Imprimer cet article Imprimer cet article
Signaler un contenu

Les commentaires sont fermés

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Accept Cookies
x