LKSpatialist fête ses trois ans en sortant une version « grand public »

| 25 juin 2018

Catégorie: Cadastre, Entreprises, Logiciels, Marché, Open Data, WebMapping

C’est au Village by CA du Languedoc que LKSpatialist a présenté le 25 juin sa nouvelle offre destinée aux particuliers : queconstruire.fr. En trois ans, la startup, spécialisée dans l’évaluation du potentiel foncier, a développé une gamme adaptée à plusieurs segments de marché. Elle entend bien en séduire d’autres prochainement.

Présentation des nouveautés LKSpatialist devant une trentaine d'invités le 25 juin 2018 au Village by CA Languedoc.Aujourd’hui, les solutions qui croisent cadastre, données INSEE et PLU afin de simplifier l’évaluation du potentiel foncier d’une parcelle sont légions (KelQuartier, CityScan, IMMAP, Urban&You, …). Mais il y a cinq ans, Lahouari Kaddouri était seul avec son idée. Après deux ans de rencontres, il a créé en 2015 LKSpatialist, qui emploie aujourd’hui une trentaine de personnes et devrait bientôt atteindre son seuil de rentabilité. Car il a fallu beaucoup de recherche et développement pour passer de l’idée aux produits, et forcer quelques portes pour obtenir les données nécessaires.

LINA continue à évoluer

LINA, la plateforme Web d’analyse des données foncières et pierre angulaire de l’offre, continue à s’enrichir : Grâce au partenariat avec ACM Habitat, l’un des premiers clients, « LINA Patrimoine » décline l’application pour les bailleurs sociaux, qui peuvent analyser leur patrimoine, et identifier les poches de foncier ou d’immobilier susceptibles d’être densifiées. Comme annoncé en janvier, LINA s’est également doté d’une nouvelle fonctionnalité : une calculatrice de surfaces de planchers, qui fournit des gabarits constructibles avec les différentes destinations en prenant en compte les nombreuses règles de prospects.

Rapports à la demande

Autre sortie du jour : queconstruire.fr. Sur les 17 territoires métropolitains couverts par l’entreprise, un particulier, une architecte… peut demander une analyse détaillée du droit à construire d’un terrain bâti ou non bâti, qui exploite toutes les fonctions disponibles dans LINA. Il suffit d’entrer l’adresse ou le numéro de parcelle et de sortir sa carte bleue (80 €HT). Quinze minutes plus tard, un dossier complet est reçu par mail avec rapport synthétique, détail du règlement, vues en DXF, KML, SVG ou PDF et tableau Excel récapitulatif des principaux éléments chiffrés.

En parallèle, les projets de recherche et développement continuent. Avec Montpellier Méditerranée Métropole et l’IGN (dans le cadre d’IGNfab), l’équipe est en train de travailler sur une solution de pré-instruction automatique des permis de construire en associant les maquettes BIM aux données LINA.

À terme, LKSpatialist souhaite proposer une chaîne complète de prospection foncière, grâce au développement de connecteurs directs avec des applications tierces. L’entreprise avait déjà annoncé des partenariats avec Adéquation (analyses des marchés fonciers) et Explore (veille immobilière et foncière) en janvier. Le 25 juin, elle a présenté Promolead, une jeune startup lyonnaise qui propose une application de gestion de portefeuille terrain.

En savoir plus sur LKSpatialist :

Articles :

Communiqués de presse :

Site Web :

Imprimer cet article Imprimer cet article

Tags: , , ,

Signaler un contenu

Les commentaires sont fermés

No Banner to display

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Accept Cookies
x