Très grandes échelles

Catégorie: 3D, Cadastre, Cartographie, Données, Dossier Très grandes échelles, Entreprises, Environnement, IDG/IDS, Institutions, Logiciels, Marché, Réseaux/Transports, Utilisateurs

3D, décret DT/DICT, projet de référentiel à très grande échelle… L’information géographique entre désormais dans les détails. Les outils SIG sont-ils les plus adaptés pour gérer cette nouvelle masse d’informations ?

WEB-156-dossier-ouverturePendant longtemps, les mondes de la topographie et de l’information géographique se sont côtoyés sans vraiment se rencontrer. Aux logiciels de DAO les très grandes échelles (en dessous du 1/1 000 environ), aux SIG le reste. Mais les frontières se brouillent de plus en plus. Le développement du building information modeling (BIM) met de l’intelligence dans les données à très grande échelle, la législation sur les réseaux enterrés pousse collectivités et gestionnaires de réseaux à partager des référentiels plus précis, les ponts entre les outils se multiplient. Où en est-on exactement ?

À lire dans ce dossier :

La suite de cet article est réservée à nos abonnés


Abonnez-vous pour un accès illimité
ou
Créez un compte et achetez ce dossier à l'unité pour 40 €


Déjà abonné ? Identifiez-vous pour consulter l'article

Remember Me
Print Friendly, PDF & Email
Signaler un contenu

Laisser un commentaire

No Banner to display