No Banner to display

No Banner to display

Va, vis et deviens géomaticien

| 15 novembre 2013 | 1 commentaire

Catégorie: A l'actu, Formation, Institutions, Marché, Utilisateurs

(c) Image Source

(c) Image Source

La géomatique, un métier d’avenir ? L’article paru dans le Journal du Dimanche mi-septembre a fait le tour de notre microcosme… On ne croyait plus à une telle reconnaissance ! C’est pourtant vrai et le gouvernement y croit. La géomatique fait bien partie des métiers émergents (au même titre qu’architecte Cloud, data scientist, manager en développement durable…) qui vont nous aider à sortir de la crise. Et ce n’est pas Anne Lauvergeon, présidente de la commission « innovation 2030 » qui dira le contraire. Même si le rapport qu’elle a rendu au gouvernement mi-octobre fait la part belle aux enjeux énergétiques, elle ne manque pas de souligner l’importance du big data, de l’open data et de leur exploitation pour le futur du pays (demandant au passage à la CNIL d’être un peu plus ouverte à ces nouveaux enjeux). Pourtant, au même moment, les responsables de masters, licences et autres cursus universitaires sont priés de revoir les intitulés de leurs formations afin de rentrer dans le nouveau cadre national. Merci de ne plus mentionner le terme de géomatique dans la nomenclature des diplômes, mais seulement dans leurs annexes. Cherchez l’erreur ! Une pétition circule pour alerter madame la ministre d’une telle incohérence et éviter que la géomatique ne reste une profession éternellement émergente.

Print Friendly, PDF & Email
Signaler un contenu

Commentaires (1)

Trackback URL | Comments RSS Feed

  1. Françoise De Blomac dit :

    Appris hier au colloque emploi/formation de l’Afigeo. la mention géomatique a finalement été reprise dans le document en cours de validation pour la nomenclature des diplômes. affaire à suivre

Laisser un commentaire

No Banner to display

No Banner to display