Vers des représentations plus efficaces

| 15 septembre 2013

Catégorie: 3D, Cartographie, Dossier Homo spatialus, Environnement, Grand public, Mobilité, Premium, Recherche

C’est sans doute en associant approches allocentrées et égocentrées que les représentations de l’espace géographique gagnent en efficacité, qu’elles « résonnent » le mieux face aux publics qui les consultent. Même s’ils ne sont pas tous experts en physiologie de la perception, chercheurs et industriels l’ont bien compris. L’heure est au mixage :

Ce contenu est payant.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous via l'onglet "connexion" (en haut de l'écran) pour y accéder.

Si vous n'êtes pas abonné, vous pouvez l'acheter en ligne

- Si vous possédez déjà un compte d'achat,  identifiez-vous via l'onglet "connexion" (en haut de l'écran) et suivez le guide pour commander.

- Si vous ne possédez pas de compte d'achat, inscrivez-vous d'abord via l'onglet "s'inscrire" en haut de l'écran.


Remember Me
Imprimer cet article Imprimer cet article
Signaler un contenu

Les commentaires sont fermés

No Banner to display

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Accept Cookies
x