Atlas de l’énergie du Grand Paris : consommation – production – tendances et enjeux de demain

Catégorie: Communiqués, Environnement, Institutions

Ces dernières semaines ont prouvé la robustesse et la résilience du système énergétique métropolitain qui non seulement a parfaitement fonctionné, mais en sus a su gérer des diminutions de consommation proches de celles attendues dans les Plans Climat Air Énergie à toutes les échelles.

L’Atelier parisien d’urbanisme (Apur), au moment la Métropole du Grand Paris accélère la mise en place de son schéma directeur énergétique, propose au travers de l’Atlas de l’énergie du Grand Paris, un état des lieux des consommations, de la production, des tendances et des enjeux de demain.

APUR Atlas énergie

Cet atlas a été réalisé en lien avec la Métropole du Grand Paris à partir des travaux de l’Atelier conduits avec ses partenaires, notamment la Ville de Paris, le SIGEIF, le SIPPEREC, RTE, GRT Gaz, GRDF, et ENEDIS.

Parmi les grandes lignes de la stratégie fixée dans le cadre du Plan Climat Air Énergie métropolitain figurent davantage de sobriété avec une division par deux des consommations (52 TWh dans la MGP d’ici 2050, hors transport), plus de recours aux énergies renouvelables et de récupération (passant de 12 % utilisés en 2012 à 61 % en 2050 dont 1/3 sera produit localement) et toujours plus de résilience.

Sur le territoire de la Métropole du Grand Paris, 106 TWh d’énergie étaient consommés en 2015 pour se chauffer, se rafraîchir, s’éclairer, se déplacer, faire fonctionner nos divers appareils, etc.

83 % de cette énergie provient des grands réseaux électriques et gaz et plus de 90 % de cette énergie est importée.

Pour atteindre les objectifs fixés, alors que le système énergétique devra intégrer de nouveaux besoins liés aux projets  urbains,  aux  projets  de  transport,  à  l’essor  du  numérique,  ainsi  qu’aux  besoins  croissants  de rafraîchissement, toutes les ressources devront être mobilisées (les gisements d’économie énergie comme les énergies renouvelables et de récupération).

Il s’agira également de diminuer notre consommation, de faire évoluer la manière de voir et de faire fonctionner les infrastructures énergétiques en travaillant à la mise en place de systèmes inter opérants : aller vers des systèmes multi-énergies plutôt que plusieurs systèmes, hybrider les réseaux et mettre en œuvre des solutions locales tout en maintenant la robustesse du système global.

APUR  atlas éneergie

L’étude est disponible ici

À propos de l’Apur (Atelier parisien d’urbanisme)

L’Apur est une association loi 1901 dont les principales missions sont l’étude et l’analyse des évolutions urbaines et sociétales à l’échelle de Paris et de la Métropole du Grand Paris. Il réunit autour de la Ville de Paris, de l’État et  de  la  Métropole  du  Grand  Paris,  27  partenaires  métropolitains,  territoires,  syndicats  techniques, établissements publics qui définissent chaque année un programme de travail qui détaille l’ensemble des études, observatoires et traitement de données mis en œuvre par l’Atelier.

www.apur.org

 

Contact presse : Tiphaine Gyénès, responsable de la communication : mail – 01 83 97 63 59

Print Friendly, PDF & Email

Tags:

Signaler un contenu

Laisser un commentaire

No Banner to display

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Accept Cookies
x