Cancer et exposome : l’apport des géodata et des SIG

| 26 janvier 2020 | 0 commentaire

Catégorie: Cartographie, Données, Environnement, Open Data, Recherche, Reportages, Réseaux/Transports, Utilisateurs, WebMapping

Environ 6 minutes de lecture Les SIG sont de bons outils pour révéler les interactions entre phénomènes spatiaux. En cancérologie, ils semblent bien adaptés à l’approche par l’exposome. Mais les chercheurs ne sont encore qu’au début de leurs analyses. Extrait de la couverture de « The exposome » de Gary

La suite de cet article est réservée à nos abonnés


Abonnez-vous pour un accès illimité
ou
Créez un compte et achetez cet article à l'unité pour 10 € 


Déjà abonné ? Identifiez-vous pour consulter l'article

Remember Me

Tags:

Signaler un contenu

Laisser un commentaire

No Banner to display