Cartographie urbaine low tech : avec le Gouvernail, c’est tout droit !

| 16 septembre 2019 | 0 commentaire

Catégorie: A l'actu, Cartographie, Entreprises, Grand public, Réseaux/Transports, Utilisateurs

Le Gouvernail permet de se repérer dans l’espace urbain et de trouver la direction de son prochain rendez-vous sans avoir le nez rivé sur votre smartphone ! vOOg, La startup lyonnaise qui l’a développé multiplie les expérimentations avec succès.

Expérimentation menée cet été avec le Sytral et le réseau TCL de Lyon pour simplifier les correspondances en sortie de Métro à Charpennes (Villeurbanne – place Charles Hernu) et La Soie (Vaulx-en-Velin).

Expérimentation menée cet été avec le Sytral et le réseau TCL de Lyon pour simplifier les correspondances en sortie de Métro à Charpennes (Villeurbanne – place Charles Hernu) et La Soie (Vaulx-en-Velin).

Peut-être avez-vous repéré l’un des quelques Gouvernails installés près de la gare de Lyon à Paris, à la maison de la RATP, à Clermont-Ferrand, devant l’hôtel-Dieu ou à proximité de quelques stations de métro de Lyon ? Du haut de son mètre 75, ce mobilier urbain 100 % mécanique permet de s’orienter dans la ville. À la fois boussole et carte, son principe est simple. Dans le cadran d’environ 60 cm de diamètre, sont affichées une carte ainsi qu’une liste de rues, de bâtiments et de points d’intérêt. Repérez le numéro correspondant à votre destination et faites pivoter la carte (selon deux axes, autour du pied et à l’intérieur du cadran) jusqu’à ce que le numéro se trouve en haut, face à vous. Vous voilà physiquement dans la bonne direction et prêt à visualiser mentalement votre chemin. Allez-y, c’est tout droit !

Redonner un sens physique de l’espace

C’est vOOg, une start-up lyonnaise qui a inventé le concept. Matthieu Audebaud, l’un des deux fondateurs, est un spécialiste de l’information voyageur, en colère contre les cartes auxquelles il ne croyait plus, et bien décidé à ne pas se transformer en zombie du téléphone portable. « J’ai un très mauvais sens de l’orientation. Mais les cartes ne m’aident pas à me repérer, je n’y crois plus. Quand quelqu’un vous indique la direction, il ne pointe pas dans son dos, il se tourne pour vous montrer la direction, droit devant. C’est ce que nous avons voulu récréer. » Après deux ans de démonstrations et un brevet déposé dans plus de 40 pays, les fondateurs de vOOg sont prêts pour l’industrialisation. Un partenariat est en cours avec une filiale de Colas pour la fabrication, et les commandes ne devraient pas tarder.

Cartographie adaptée

La cartographie est entièrement personnalisable et vOOg entend bien en garder la maîtrise, afin de garantir un haut niveau de lisibilité. À cet effet, Matthieu Audebaud et ses collègues se rapprochent des cartographes pour concevoir des représentations originales permettant de valoriser certains éléments. Chaque disque cartographique est rédigé de façon radiale et peut permettre de se diriger sur un rayon allant de 300 à 1 500 m de son point de départ, soit une quinzaine de minutes de marche. Bien fait, utile, 100 % made in France, ne consommant aucune énergie, favorisant la marche à pied (donc écolo)… le Gouvernail a tout pour plaire et c’est un succès à chaque présentation. Stations de ski, militaires, collectivités, organisateurs de transports, offices du tourisme, parcs naturels, centres commerciaux, lieux culturels, quartiers d’affaires… une trentaine cibles potentielles ont été identifiées et les créateurs espèrent en installer plus d’une centaine dans l’année à venir. À suivre !

 

Le Gouvernail par vOOg

 

Le Gouvernail au salon des mobilités et au salon des maires :

 

Print Friendly, PDF & Email
Signaler un contenu

Laisser un commentaire

No Banner to display

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Accept Cookies
x