Covid-19 : Et si les satellites remettaient en cause les déclarations chinoises ?

Catégorie: A l'actu, Imagerie, Recherche, Réseaux/Transports, Satellite/Spatial

L’épidémie de Covid-19 aurait-elle commencé dès le début de l’automne 2019 à Wuhan ? C’est ce que laisse entendre un épidémiologiste de Harvard qui s’appuie sur des images satellites.

Covid-19 satellites« Nous avons observé une augmentation spectaculaire du trafic hospitalier à l’extérieur de cinq grands hôpitaux de Wuhan à la fin de l’été et au début de l’automne 2019 » explique John Brownstein, professeur de médecine à Harvard qui a dirigé la recherche (relatée ici par abc news). Cette augmentation est mesurée en comptant les voitures sur les parkings, grâce aux images satellites analysées par RS Metrics. Pour étayer leur raisonnement, les analystes ont comparé les clichés de 2018, mais également vérifié que d’autres épisodes épidémiques plus anciens (grippe classique) avaient bien les mêmes effets sur l’occupation des parkings. De plus, cette analyse spatiale est corroborée par l’augmentation des recherches de mots-clés tels que « toux » et « diarrhée » sur Beidou (Le Google chinois) par les internautes de Wuhan.

 


  Reportage d’abc News

Cette étude va certainement alimenter les débats en cours sur la lenteur avec laquelle les autorités chinoises ont lancé l’alerte sur l’épidémie. Elle montre que les techniques du renseignement géospatial militaire qui conjugue ciblage, acquisition fréquente d’images et analyse de plus en plus automatisées se répandent et touchent de nombreux secteurs : santé, commerce, industrie…

Print Friendly, PDF & Email

Tags:

Signaler un contenu

Laisser un commentaire

No Banner to display