Création d‘Agenium 3D Lab : trois questions à Fabien Gaiddon

| 6 février 2020 | 0 commentaire

Catégorie: 3D, A l'actu, Données, Entreprises, Logiciels, Marché

Agenium 3D LabEn ce début d’année 2020, GAIDDON Software intègre le groupe Agenium pour former Agenium 3D Lab. Un mariage entre une PME et une TPME qui misent ainsi sur la production facilitée de données 3D. Fabien Gaiddon, l’un des fondateurs de GAIDDON Software répond à nos questions en complément du communiqué de presse officiel paru le 5 février.

Pouvez-vous nous repréciser votre offre ? S’agit-il de logiciels ou de services ?

Les deux ! Nous avons mis au point une technique permettant d’extraire automatiquement des données 3D (bâtiments, toits, arbres…), à partir d’images monoscopiques, aériennes ou satellitaires. C’est DigiBati. Nous avons également un deuxième logiciel, PixelBlender qui harmonise la radiométrie lors de la création de mosaïques hétérogènes. Nous commercialisons ces logiciels dans différents secteurs industriels et militaires. Mais quand nous avons créé l’entreprise, nous avons vite compris que beaucoup de clients souhaitaient nous confier la production de leurs données 3D, c’est pourquoi nous avons une importante activité de création de données dans des domaines aussi variés que les simulateurs professionnels pour l’entraînement de troupes, la promotion immobilière, la création de cadastres solaires, les maquettes numériques…

Agenium 3D Lab

Avec les logiciels d’Agenium 3D Lab, il est possible de créer rapidement des cadastres solaires et d’évaluer le potentiel de rendement des toitures.

Cette intégration va-t-elle modifier votre gamme de logiciels et de services ?

Pas fondamentalement. Chacun apporte ses spécificités à l’autre. L’intégration va permettre à Agenium de se développer sur les marchés civils, et va aider GAIDDON Software à mieux pénétrer les marchés militaires.

L’augmentation de capital nous aide également à renforcer notre équipe de production qui est passée à six personnes en début d’année, elle va en outre faciliter notre positionnement à l’international.

Parmi les changements à venir, nous allons proposer un modèle de souscription mensuelle à nos utilisateurs, ce qui permettra de servir des besoins plus occasionnels, le temps d’un projet par exemple. Notre boutique en ligne devrait sortir rapidement.

Quelle est la forme de cette intégration ?

Même si nous changeons de nom en devenant Agenium 3D Lab, nous gardons notre structure juridique propre, tout en intégrant le groupe en tant que filiale, dont le capital est désormais détenu à plus de 50 % par Agenium. Ce rachat a avant tout été réalisé sous forme de prise de participation par augmentation de capital. Je reste directeur général et actionnaire minoritaire d’Agenium 3D Lab.

Print Friendly, PDF & Email
Signaler un contenu

Laisser un commentaire

No Banner to display