Découvrez la carte la plus populaire de l’année

| 15 novembre 2019 | 0 commentaire

Catégorie: Cartographie, Grand public, Les cartes du mois, Livres, Arts, Expos

Le Figaro, France 3, M6, un vidéo sur Loopsider, plus de 80 000 like sur Twitter… La carte de France de Pablo Raison a fait le buzz ces dernières semaines. Retour sur une épopée inattendue mais symptomatique.

Carte France Pablo Raison

La carte de France de Pablo Raison, réalisée en une semaine à l’encre de Chine

« Dans quoi je me suis embarqué… », quand Pablo Raison, jeune étudiant à l’École européenne supérieure de l’image d’Angoulême, lâche cette petite phrase sur Tweeter le 28 octobre 2019, il vient tout juste « d’attaquer la Bretagne », et il est déjà suivi par plus de 10 000 fans.

Juste une carte murale

Amoureux des cartes anciennes, le brillant dessinateur voulait juste se dessiner une France à accrocher sur son mur pour se repérer. Mais le voilà investi d’une mission suivie en temps réel par les internautes : dessiner à l’encre de Chine une carte de France représentant plus de 120 villes par un monument emblématique. « La meilleure représentation d’une ville, c’est celle de ceux qui y vivent au quotidien, où ils ont leurs habitudes, l’histoire de leur vie fait partie de la ville… » écrit Pablo sur Tweeter. Ses choix de représentation (un nom de ville, un monument en perspective, le noir et blanc, pas de fleuves, ni routes ou topographie) rencontrent tout de suite l’adhésion du public sur les réseaux sociaux, fasciné également par la minutie du travail entrepris. Comme il avance région par région, chacun se demande quand il va dessiner son coin de France.

carte France Pablo Raison TweetOn polémique, on s’insurge pourquoi Maripasoula et pas Cayenne ? Pourquoi Salon et pas Aix ?, on aide le dessinateur qui cherche un monument à représenter, on lui retrouve le nom d’une ville et on se réjouit de voir se dessiner cette France des petites villes, où Joyeux se fait une place entre Lyon et Oyonnax, où le Limousin est aussi plein que les autres régions. Si églises et châteaux sont les plus représentés, le cartographe néophyte n’hésite pas à choisir des symboles plus récents : la centrale nucléaire de Civeaux, les équipements miniers de Firminy…

Une carte dans l’air du temps

Achevée en une semaine, la carte de France de Pablo Raison est un immense succès (son édition et sa vente sont imminentes), et le jeune homme peut s’enorgueillir de près de 70 000 abonnés sur Twitter.

Carte France Pablo RaisonUn coup de chance ? Sans doute pas. Outre les qualités de son auteur (qui a gagné le premier prix de la BD scolaire à Angoulême en 2018 et n’en est pas à sa première carte), cette représentation de la France est emblématique de notre époque. C’est une représentation sensible qui s’écarte des codes dictés par la quantification. Ici, les villes ne sont pas représentées par leur importance en population. Elle propose une vision alternative et quasiment nostalgique d’une certaine « France profonde ». Mais c’est également un travail très contemporain, suivi en direct par les Internautes qui ont eu tout le loisir de commenter, de critiquer, d’aider… Bref, qui se sont approprié l’œuvre en cours de création. C’est l’œuvre d’un gamin brillant de 19 ans, cartographe spontané aussi expert que naïf, qui a tout capté de l’air du temps et dont, espérons-le, on entendra encore parler !

Suivre Pablo Raison sur twitter : @RaisonPablo

Print Friendly, PDF & Email
Signaler un contenu

Laisser un commentaire

No Banner to display

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Accept Cookies
x