[REPORTÉ] La télédétection et les données aériennes au service de l’eau

| 26 janvier 2020 | 0 commentaire

Catégorie:

Quand :
8 juin 2020 – 10 juin 2020 Journée entière
2020-06-08T00:00:00+02:00
2020-06-11T00:00:00+02:00
Où :
Marseille

Événement reporté au 20-22 janvier 2021


Contribution du spatial face aux enjeux de l’eau.

Vers une approche intégrée regroupant spatial, drone et mesures in-situ au service de la gestion
des ressources naturelles et l’environnement.

Ce colloque organisé conjointement par la Société Hydrotechnique de France (SHF) et le Centre
National d’Etudes Spatiales (CNES), avec le support du Programme d’Investissements d’Avenir,
constitue la seconde édition sur « la contribution du spatial face aux enjeux de l’eau ». Il propose de
faire le point sur les nouveaux services basés sur ces systèmes d’observation et de mesures dans le
domaine de l’eau, et leur complémentarité, tant pour les problématiques sur le territoire national
qu’à l’international.

Quatre thématiques seront abordées au cours de ce colloque :

Thématique 1 : Le cycle de l’eau et la gestion quantitative de la ressource en eau.
Cette première session se focalisera sur la gestion quantitative de la ressource en eau. Comment bien
connaître l’état de la ressource en eau ? Comment mieux gérer les extrêmes, notamment lors des
périodes de crues et d’étiage ? Précipitations, surfaces enneigées, hauteurs d’eau et débits, surfaces
en eau sont autant de variables à connaître et maîtriser. Les satellites actuels et futurs ouvrent de
nouvelles perspectives pour répondre à ces enjeux. De nouveaux services se sont développés basés
sur ces technologies spatiales mais aussi aériennes et drones.

Thématique 2 : Gestion des eaux littorales et du trait de côte
Les zones littorales sont le siège de très fortes pressions anthropiques, météorologiques et
climatiques. Ce sont des zones sensibles dont la surveillance est importante, en particulier dans un
contexte de changement climatique. Leur modification impacte le secteur économique et
touristique, la biodiversité, les activités humaines ou encore l’occupation des sols. Les drones et
l’observation de la Terre permettent déjà de suivre le trait de côte par exemple. La bathymétrie, les
flux sédimentaires, les hauteurs d’eau sont aussi accessibles. L’objectif ici est de présenter les
stratégies mise en œuvre ou à développer pour répondre à ces enjeux.

Thématique 3 : Qualité de l’eau et préservation de la biodiversité
La qualité de l’eau est un enjeu sociétal à la fois pour assurer la sécurité alimentaire et l’alimentation
en eau potable des populations, ainsi que pour la préservation de la biodiversité et des écosystèmes.
Cependant, un suivi continu et global de la qualité des surfaces en eau est une réelle problématique.
Dans cette perspective, il est aujourd’hui possible d’avoir d’autres sources de données terrain et de
proposer ainsi de nouveaux services.

Thématique 4 : Enjeux du partage de l’information multi-sources
La mise à disposition de toutes sources de données hydrologiques (qu’elle soit in-situ, terrain, drone,
aérienne ou satellite) leur compréhension et intégration dans des outils sont indispensables pour
donner de la valeur à ces données et mettre ainsi en place de nouveaux services et applications. Par
ailleurs, face aux enjeux climatiques, aux pressions sur la ressource en eau, il y a un réel besoin d’une
prise de conscience de la société civile et de leur implication dans les schémas d’adaptation. Cette
session se concentrera donc sur les plateformes de mise à disposition des données, les moyens de
communication, les participations citoyennes.

 
Print Friendly, PDF & Email
Signaler un contenu

Laisser un commentaire

No Banner to display

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Accept Cookies
x