Géofab : un accompagnement bien pensé

| 29 novembre 2017

Catégorie: A l'actu, Données, Entreprises, Grand public, Institutions, Logiciels

C’est grâce à un financement Interreg, que le Géofab du Grand Genève a pu être lancé. Le programme est ambitieux : Pendant deux ans, quatre appels à projets vont donner un coup de pouce à des projets innovants exploitant les géodonnées du territoire. Les heureux élus bénéficient de conseils d’experts, à la fois sur le plan technique mais également en termes de marketing, droit, finances, management, etc.

La première édition a décerné le premier prix à Tag My Food, qui bénéficie ainsi de vingt jours d’expertise. Mais Helloways (balades nature) et Bathymétrie-Drone ont également été récompensés et bénéficient chacun de douze jours d’expertise, suivis par Whympr (alpinisme) et Mobility Tipster (déplacements) qui ont droit à cinq jours d’expertise.

Le site web de Tag My Food

Le site web de Tag My Food

Du producteur à l’assiette

« Même si Tag My Food ne fait pas un usage intensif des données géographiques, le projet ne pourrait pas exister sans géolocalisation » reconnaît Christian Dumont, son créateur. Son idée est à la fois simple techniquement et complexe à organiser. Grâce à un couplage entre application mobile, web et QR codes, Tag My Food mise sur la valorisation des produits alimentaires. Le producteur décrit ses produits, leur origine, ses valeurs, ses saisons de production, etc. À l’autre bout de la chaîne, le consommateur peut d’un simple geste identifier ce qu’il achète mais également trouver le magasin ou le restaurant qui lui proposera le Fera de la pêcherie Pecquery qu’il aime temps. Il pourra en outre accéder à une recette originale ou à des informations très détaillées sur la pêche sur le lac Léman (par exemple). Mais Christian Dumont entend également développer son idée auprès des intermédiaires : valorisation de produits de qualité et de circuits courts dans les grandes surfaces, dans les restaurants, chez les grossistes, lutte contre la casse alimentaire…

Des fiches très détaillées qui comprennent une fenêtre cartographique

Des fiches très détaillées qui comprennent une fenêtre cartographique

Mise en avant du terroir, traçabilité, qualité des produits, informations détaillées… Tag My Food doit pouvoir s’appuyer sur des données géographiques pour géolocaliser les productions. Pour l’instant, c’est l’API Google Maps qui est utilisée mais la fréquentation du SITG au Grand Genève fera-t-elle évoluer ce choix technique ? « Le Géofab nous a donné de réelles opportunités de communication, insiste Christian Dumont. Et nous sommes très bien accompagnés, bien au-delà des seules questions techniques. »

Qui seront les lauréats du prochain appel à projet ? Rendez-vous le 30 janvier aux Assises européennes de la transition énergétique pour les découvrir. :

 

– À lire également : « SIG transfrontaliers : quelles difficultés et quels enjeux ? » Un reportage de la rédaction qui vous dit tout sur les géodonnées du Grand Genève

 

Print Friendly, PDF & Email
Signaler un contenu

Les commentaires sont fermés

No Banner to display

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Accept Cookies
x