No Banner to display

No Banner to display

Géoinnovations au CES 2019 : dix startups françaises à découvrir

| 4 janvier 2019

Catégorie: 3D, Cartographie, Entreprises, Environnement, Grand public, Imagerie, Matériel/GPS, Mobilité, Reportages, Réseaux/Transports, WebMapping

980 mots, environ 4 minutes de lecture

Du 8 au 11 janvier 2019, se tient à Las Vegas le CES (anciennement Consumer Electronics Show), le grand rendez-vous mondial de l’innovation technique. 180 000 visiteurs venant de 150 pays y sont attendus, afin de découvrir les innovations portées par quelque 4 400 entreprises. Parmi les 317 startups françaises qui ont fait le déplacement, plusieurs font appel à la géolocalisation, à la cartographie numérique et à l’information géographique. Présentations.

Certaines startups présentes au CES 2019 sont déjà connues de nos lecteurs comme Aeromapper et E-Cassini, qui étaient également sponsors des GéoDataDays 2018. L’étude approfondie du catalogue de la French Tech nous a permis de découvrir d’autres jeunes pousses prometteuses.

De la surveillance à la prédiction

Activation de drones à distance par Internet chez UAVIA

Activation de drones à distance par Internet chez UAVIA

UAVIA : Fondée en 2015 et soutenue par Airbus Venture, UAVIA lance une nouvelle approche de la surveillance de sites et d’infrastructures, grâce à des drones pré-positionnés, capables d’être activés en quelques clics à distance via une connexion Internet, et totalement autonomes. RTE, Enedis et Total ont déjà mené des expérimentations sur des sites précis. Mais ce type de solution pourrait également intéresser des services de secours…

Citymagine : Née à Lille en 2016, la start-up fondée par Matthieu Levivier et José Costa présente un service de maintenance prédictive par l’image des infrastructures de type routes, rues et voies navigables. Après avoir défini les objets et indicateurs à suivre, l’entreprise acquiert des images hautes résolution à 360° et les analyses grâce à des algorithmes d’intelligence artificielle. Parmi ses clients : le département du Nord, la métropole lilloise, Total, Engie…

DC Brain : Au croisement des réseaux physiques, de l’intelligence artificielle et du big data, DC Brain commercialise des solutions d’optimisation des flux et des consommations, de détection d’anomalie et de simulation d’évolution. Depuis sa création en 2014, la jeune pousse est suivie de près par Enedis et Total, pour qui elle a déjà modélisé des réseaux de chaleur par exemple.

Climate City s'appuie sur des drones et des ballons captifs afin de modéliser les microclimats urbains

Climate City s’appuie sur des drones et des ballons captifs afin de modéliser les microclimats urbains

Climate City : Partant du constat que les villes, de plus en plus peuplées, sont à la fois responsables et victimes des changements climatiques, Laurent Husson et son équipe leur proposent d’analyser leur microclimat urbain afin d’agir et d’anticiper sur les îlots de chaleur, la pollution, les inondations… Pour cela, l’entreprise s’appuie sur les données satellitaires (observation de la terre, météo) mais également sur des réseaux de ballons captifs et de drones, baptisés « climate birds », équipés d’une vingtaine de capteurs. Une fois déployés, ils enverront de nombreuses données qui seront alors digérées par des algorithmes pour créer un modèle 3D climatique et permettre aux villes de faire évoluer leur urbanisme. Déjà testée à Lille, Climate City est entre autres soutenu par CLS, le CNES et la Nasa.

Nouvelles interfaces

Un bracelet à chaque poignet et un smartphone dans la poche afin d'être guidé avec On Tracks

Un bracelet à chaque poignet et un smartphone dans la poche afin d’être guidé avec On Tracks

On Tracks : Avec ses montres connectées et bracelets (en précommande et en campagne de financement), On Tracks ouvrent la voie aux nouvelles interfaces de guidage, via de simples vibrations reçues alternativement sur le bracelet de droite ou de gauche selon la direction à suivre. Ainsi, plus besoin d’avoir le nez dans son smartphone pour être guidé. La start-up marseillaise se positionne aujourd’hui sur le marché des sports outdoor (course, trail, VTT), mais entend également décliner son offre pour le tourisme (incluant des points d’intérêt).

Visualisation en réalité augmentée des réseaux enterrés avec Syslor

Visualisation en réalité augmentée des réseaux enterrés avec Syslor

Syslor : Visualiser les réseaux enterrés en réalité augmentée avec une simple tablette sur le chantier ? Ce rêve maintes fois présenté en démonstration devient réalité grâce notamment à une jeune pousse comme Syslor, soutenue par Vinci Energies. L’entreprise propose également une solution de création de plans tels que construits à partir de photos prises sur le chantier ainsi que du récolement 3D.

Simplification

1A3I : Incubée au Pays basque 1A3I présente une solution permettant de restructurer des documents de type fichier PDF afin d’en extraire toute la substantifique moelle : schéma, géométries, nombres, etc. L’approche semble prometteuse et pourrait intéresser toutes celles et ceux qui récupèrent péniblement toutes sortes de plans.

Dilepix : Née en 2018 d’un transfert de technologie de l’Inria de Rennes, Dilepix utilise les algorithmes d’intelligence artificielle pour le pilotage des exploitations agricoles. L’idée est d’exploiter tous les capteurs à disposition (mobiles ou fixes) pour créer une cartographie complète, déclencher des alertes, etc.

Au royaume des applications

"Bienvenue dans un monde sans obstacle" propose StreetCo

« Bienvenue dans un monde sans obstacle » propose StreetCo

StreetCo : C’est grâce à un assistant de navigation piéton collaboratif que StreetCo veut faciliter les déplacements des personnes à mobilité réduite. Ici, les contributeurs peuvent aussi bien renseigner les obstacles (photos à l’appui) que les lieux accessibles, sur une carte Google Maps. La start-up fait partie de la sélection de La Poste. Elle a déjà signé un partenariat avec APF France Handicap. Puteaux, Levallois et bientôt Angers travaillent avec la solution et accèdent en temps réel aux données collaboratives.

Mobeelity : créée en mai 2016, Mobeelity se présente comme un « agrégateur de mobilités dédié aux entreprises ». Grâce à une application tout en un, les employés se voient proposés des itinéraires mais également des récompenses (monnaie virtuelle) quand ils ont des comportements responsables (venez à vélo au boulot ou partagez votre auto, c’est bien vu !). Les entreprises, elles, bénéficient d’une plateforme leur permettant de comprendre les déplacements des leurs salariés et optimiser leurs plans de déplacements.

Ces quelques entreprises ne sont pas les seules à exploiter des données géographiques ou des techniques de géolocalisation. Notons par exemple la présence de Parkki (application et gestion des données sur les parkings pour les collectivités et les entreprises), de Data Moove (agrégateur de données pour le tourisme), de Gladis, Sensineo et Invoxia (spécialisés dans les solutions pour retrouver votre chien ou autre animal de compagnie), de Vivrou (pour découvrir dans quel quartier vous aimeriez vivre), de Notilo qui présente son drone sous-marin, de Meshroom VR (immersion en réalité virtuelle dans des projets) et de Mapwize, spécialiste de la cartographie Indoor. Bonne visite, virtuelle ou réelle…

Print Friendly, PDF & Email

Tags: , ,

Signaler un contenu

Les commentaires sont fermés

No Banner to display

No Banner to display