Une épingle sinon rien, ou l’irrésistible ascension du logo Google Maps

| 9 février 2020 | 0 commentaire

Catégorie: A l'actu, Cartographie, Entreprises, Grand public, Livres, Arts, Expos

En 15 ans, le logo de Google Maps s’est imposé comme un emblème quasi universel, dûment exploité, revisité, détourné. Aujourd’hui, avec un nouveau logo anniversaire, Google détache l’épingle de la carte.

Google Maps logo

Le nouveau logo de Google Maps

Pour ses 15 ans, Google Maps a droit à un nouveau logo, qui n’est autre que sa célèbre épingle aux quatre couleurs de l’entreprise.

Google Maps logo

Évolution du logo de Google Maps

Plus besoin de plan schématisé pour signifier la thématique de l’application, l’épingle (qui ressemble plus à une goutte, une punaise, voir une sucette qu’à une épingle) est devenue un référent universel, utilisé par ceux qui parlent cartes numériques et géolocalisation, comme votre DécryptaGéo préféré, les GeoDataDays et bien d’autres (OPenIG, Open, NR Communication, FOSS4G 2019, Geospin ; GeoMapFish…). L’épingle Google Maps fait partie de toutes les bonnes bibliothèques de pictogrammes, et elle est désormais utilisée dans toutes sortes d’applications pour localiser un point sur une carte.

Google Maps logo

L’épingle Google Maps, mille fois recyclée dans d’autres logos…

Une épingle à détourner

Preuve de sa force symbolique, l’épingle Google Maps a fait l’objet de multiples détournements. Elle a été utilisée par plusieurs artistes pour nous interpeller sur notre rapport au virtuel. Depuis 2006, avec son projet « Map  », l’artiste allemand Aram Bartholl s’évertue à installer de grandes épingles Google Maps en acier ou en bois, hautes de plusieurs mètres dans différents lieux emblématiques. Ces œuvres sont encore visibles à San Francisco, Berlin ou Taïpei, mais également au centre exact d’Arnsberg en Allemagne. Il avait également dressé une grande épingle dans la cour du musée de Cassel en 2013 à l’occasion d’une exposition personnelle baptisée Hello World !

Google Maps logo

Une sculpture d’Aram Bartholl en forme d’épingle Google marque le centre d’Arnsberg

Google Maps logo

Montage de la sculpture d’Aram Bartholl réalisée en 2013 pour l’exposition Hello World

Alejo Malia, artiste espagnol, s’est pour sa part contenté d’imaginer comment ces grands symboles pourraient envahir notre espace réel. Pour son projet « Google’s Word » en 2013, il a réalisé une série de dessins où les indications virtuelles de Google (épingles Google Maps mais également autres logos, indications textuelles…) envahissent l’espace des hommes.

Google Maps logo

Une épingle Google pour guider les éléphants vers leur dernière demeure ? (dessin Alejo Malia)

Google Maps logo

Que restera-t-il de notre civilisation ? Des épingles Google ? (dessin Alejo Malia)

Plus modestement, l’artiste taïwanaise Shu-Chun Hisao a imaginé et construit des nichoirs en forme d’épingles Google Maps, qu’elle a disséminés dans Taïpei, invitant les passants à prendre conscience qu’ils ne sont pas seuls à occuper l’espace urbain.

Google Maps logo

De drôles de nichoirs installés à Taïpei par Shu-Chun Hisao

Enfin, pour celles et ceux qui ont vraiment peur de se perdre, nous recommandons les Google Maps Coussin à moins de 20 euros sur Redbubble.

Google Maps logo

Les Google Maps coussins

 

À lire également :

Pour ses 15 ans, Google Maps améliore son look et devient encore plus social

Print Friendly, PDF & Email
Signaler un contenu

Laisser un commentaire

No Banner to display

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Accept Cookies
x