INSPIRE, de mieux en mieux

| 15 juin 2016

Catégorie: A l'actu, Données, Entreprises, INSPIRE, Institutions, Standards

Le dernier rapport triennal de la directive INSPIRE est globalement positif. La dynamique de catalogage des données géographiques se poursuit. Mais il reste encore des marges de progrès.

Ypresia, un éditeur de logiciels dans le domaine de l’eau et de l’assainissement, s’appuie sur le flux INSPIRE du cadastre diffusé par GéoBretagne pour aider ses clients à localiser précisément leurs installations.

Ypresia, un éditeur de logiciels dans le domaine de l’eau et de l’assainissement, s’appuie sur le flux INSPIRE du cadastre diffusé par GéoBretagne pour aider ses clients à localiser précisément leurs installations.

Encore plus de jeux de données catalogués, plus de données accessibles en téléchargement, une progression plus lente sur les services de consultation, un bon soutien du Conseil national de l’information géographique (CNIG) via des standards et des guides de recommandations… Le ciel d’INSPIRE s’éclaircit avec les années et les utilisateurs d’information géographique commencent même à en ressentir les bénéfices concrets comme cette entreprise bretonne, dont le témoignage est rapporté par GéoBretagne. Malgré ces signes encourageants, la présentation du rapport triennal au conseil plénier du CNIG du 14 avril dernier a commencé par la présentation d’un pré-contentieux européen. La France serait-elle en retard ? En fait, le courrier de rappel à l’ordre a été envoyé à une quinzaine de pays. Il pointe le manque de disponibilité de grandes bases de données nationales. Effectivement, en France, les bases répondant aux diverses directives environnementales, déjà en grande partie diffusées, ne sont pas totalement INSPIRO compatibles et demandent un peu de nettoyage pour être en règle. Sur les installations classées, ce qui est visible en consultation est plus détaillé que le tableau Excel téléchargeable. En matière de qualité de l’air, un gros effort de standardisation est également à fournir… Dont acte. Le ministère assure que ses données seront accessibles selon les normes INSPIRE d’ici la fin de l’année.

 

Print Friendly, PDF & Email
Signaler un contenu

Les commentaires sont fermés

No Banner to display

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Accept Cookies
x