Laurent Kerléguer, nouveau directeur général du SHOM

| 16 juillet 2019

Catégorie: Cartographie, Communiqués, Institutions, Secteur public, Sécurité/défense

Par décret du Président de la République, en date du 12 juillet 2019, l’ingénieur en chef de l’armement Laurent KERLÉGUER est nommé directeur général du Shom.

Laurent Kerléguer, aux côtés du vice-amiral d'escadre  Jean-Louis Lozier, préfet maritime de l’Atlantique lors du salon La Mer XXL à Nantes le 29 juin 2019.

Laurent Kerléguer, aux côtés du vice-amiral d’escadre
Jean-Louis Lozier, préfet maritime de l’Atlantique lors du salon La Mer XXL à Nantes le 29 juin 2019.

Laurent Kerléguer était depuis juin 2015 le directeur adjoint du Shom.

Diplômé de l’ENSTA Paris (Ecole nationale des techniques avancées), promotion 1988, il  est entré au Shom en 1989 en tant qu’adjoint au directeur de la mission hydrographique de l’Atlantique.

Il a ensuite occupé différents postes à terre, à Brest, siège social du Shom ;  dans ses implantations locales (Toulouse, Papeete), ainsi que des postes embarqués sur les bâtiments hydrographiques de la Marine nationale, mis à la disposition du Shom pour l’accomplissement de ses missions.

Il a ainsi été le Chef de la section « océanographie appliquée » du Centre militaire d’océanographie, Directeur technique de la Mission océanographique du Pacifique, Chef du bureau de recherche et d’études du Shom-Météo, Directeur des missions institutionnelles et des relations internationales, …

Le 24 juin 2019, il avait été nommé Directeur général par intérim du Shom, suite au départ de l’Ingénieur général de l’armement Bruno Frachon, Directeur général du Shom depuis le 24 juin 2010, arrivé au terme de son mandat.

Le Shom en quelques mots

Le Shom, établissement public sous tutelle du ministère des Armées, a pour mission la description et la prévision de l’océan, du large au littoral.

Service hydrographique national, le Shom collecte, traite, archive et diffuse l’information géographique maritime et littorale en appui des acteurs publics et de l’ensemble des usagers de la mer.

Ses domaines d’expertises sont notamment : la bathymétrie, la sédimentologie, l’hydrodynamique côtière, l’océanographie, l’ingénierie des systèmes d’acquisition à la mer.

Quelques chiffres :

  • Espaces maritimes français : 10 millions de km²
  • 524 personnes avec des implantations à Brest (siège social), Toulouse, SaintMandé, Nouméa et Papeete ;
  • 58 M€ de budget annuel ;
  • 5 navires mis à sa disposition par la Marine nationale (dont un partagé avec l’Ifremer) ;
  • 874 cartes dont 67% sous format électronique.

Pour préparer les activités maritimes et littorales : diffusion.shom.fr/

Pour accéder aux données d’environnement physique marin : data.shom.fr/

Imprimer cet article Imprimer cet article
Signaler un contenu

Les commentaires sont fermés

No Banner to display

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Accept Cookies
x