No Banner to display

No Banner to display

L’étalement urbain n’est pas une fatalité

| 14 novembre 2014 | 0 commentaire

Catégorie: A l'actu, Cartographie, Données, Recherche, Réseaux/Transports, Secteur public

Différentiel de population dans le Grand Besançon entre le scénario « laisser faire » et le scénario « nouvel urbanisme » en 2030 (document provisoire VILMODes)

Différentiel de population dans le Grand Besançon entre le scénario « laisser faire » et le scénario « nouvel urbanisme » en 2030 (document provisoire VILMODes)

Les trois laboratoires du projet VILMODes travaillent depuis plusieurs années sur la modélisation du développement urbain (forme urbaine, transports, mobilité) selon différents scénarios d’aménagement. Pour la première fois et grâce à des financements du ministère de l’Écologie, les laboratoires ThéMA (Besançon), LVMT (Marne-la-Vallée) et LET (Lyon) ont comparé leurs modèles sur deux villes, Besançon et Lyon. Les simulations (basées sur la modélisation LUTI – Land-used and Transport Integrated) intègrent toutes sortes de données géographiques (démographie, topographie, offre de transports en commun…) et ont montré des résultats cohérents qui prouvent qu’il y a des alternatives viables à l’étalement urbain. Les conséquences à moyen terme de certaines politiques d’aménagement (transport en commun, urbanisation) peuvent avoir un véritable impact à moyen terme (horizon 2030).

 

Print Friendly, PDF & Email
Signaler un contenu

Laisser un commentaire

No Banner to display

No Banner to display