Makina Corpus équipe le Parc National des Calanques

| 5 septembre 2013 | 0 commentaire

Catégorie: Communiqués, Contrats, Environnement, Open Data, Secteur public

L’expert Open Source a développé cet outil technique ad’hoc pour le relevé des informations de terrain par les agents saisonniers du tout récent Parc national des Calanques, créé en avril 2012.

Une solution sur-mesure afin d’automatiser les relevés des quelques 40 saisonniers qui couvrent les 8 500 hectares du cœur terrestre et de la bande marine attenante.

Gain de temps et couverture plus large du territoire

Le cœur du Parc national des Calanques, qui s’étend sur Marseille, Cassis et La Ciotat, est connu dans le monde entier pour sa valeur paysagère, sa biodiversité unique et son patrimoine culturel remarquable. Il attire de plus en plus de visiteurs, qu’il faut sensibiliser aux enjeux de l’environnement et au respect de certaines règles. Depuis 10 ans et la préfiguration du Parc, jusqu’à sa création et sa mise en place, une équipe d’écogardes est chargée d’échanger avec les visiteurs et de recenser leurs témoignages.

L’activité, extrêmement chronophage, se faisait jusqu’à très récemment sur papier.
Les données récoltées étaient alors saisies à la fin de la saison.

Conscient du besoin de moderniser la procédure, le Parc national des Calanques a alors fait appel à Makina Corpus, afin de mettre au point une application qui permet d’équiper les saisonniers du site. Ces derniers peuvent ainsi automatiser les relevés
effectués sur les quelques 600 personnes abordées chaque jour.

 

Depuis leurs Smartphones, les écogardes téléchargent des formulaires préalablement créés et déposés sur l’application web FORMHUB. Ils peuvent alors générer des enquêtes mobiles et préparer des protocoles d’enquêtes, afin d’en analyser les données. Les informations saisies (coordonnées géographiques, photos, indicateurs qualitatifs et quantitatifs de la fréquentation ou relevés des principales infractions), sont sauvegardées et envoyées sur le serveur du Parc national pour analyse et étude. 

La technologie Libre au service d’une application simple d’utilisation

Pour cette solution, Makina Corpus a utilisé l’application existante ODK Collect.L’interface a été modernisée et la navigation a été simplifiée, afin que l’application soit utilisable pour tous.

Toute la partie cartographie a été refaite et elle permet aux écogardes de localiser les enquêtes ou les informations. Ils peuvent également disposer de cartes visibles hors connexion.

Makina Corpus a traduit toute la documentation d’utilisation concernant FORMHUB, pour la communauté du Libre.

 

À propos de Makina Corpus

Spécialiste de l’ingénierie logicielle, Makina Corpus développe des applications innovantes open source. Elle met notamment son expertise web et mobile au service de la cartographie en ligne, de l’intégration de données ou des portails web collaboratifs.

Leader du langage Python et des technologies associées (Django, Pyramid, Plone…), Makina Corpus est également un prestataire de référence sur l’outil de gestion de contenus Drupal.

Makina Corpus construit son organisation et ses prestations sur trois piliers :

  • l’environnement, l’économie solidaire et le développement durable
  • les logiciels libres et les données ouvertes (open data)
  • les méthodes agiles

Depuis ses implantations à Toulouse, Nantes, Paris et Tunis, Makina Corpus réalise une part importante de son activité à l’international. Elle compte parmi ses clients les Nations Unies, l’OTAN, MasterCard, Orange, La Poste, Météo-France, le Ministère de l’Éducation Nationale…

Pour partager son savoir-faire, Makina Corpus publie son code source et organise de nombreuses formations.

Plus d’infos sur www.makina-corpus.com.

Print Friendly, PDF & Email
Signaler un contenu

Laisser un commentaire

No Banner to display

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Accept Cookies
x