Observatoire européen du trafic : Quel bilan un mois après le déconfinement ?

Catégorie: Communiqués, Données, Mobilité, Réseaux/Transports

En partenariat avec HERE Technologies, Citec Digital analyse les données de trafic dans 3 pays d’Europe, et dresse un premier bilan du déconfinement sur le trafic routier européen.

Déconfinement HERE CitecAprès une baisse drastique du trafic durant la période de confinement, la circulation automobile est-elle revenue à la normale un mois après le déconfinement ? Afin de faire le bilan, Citec Digital s’est associé à HERE Technologies pour analyser les données d’axes structurants de 4 villes françaises (Lyon, Nice, Paris et Toulouse) et de 7 autres villes en Suisse et en Italie.

Ces données, qui couvrent la période d’avant, pendant et d’après confinement sont actualisées chaque semaine et accessibles sur le site de l’Observatoire du trafic post-confinement. L’Observatoire s’appuie sur les Floating Car Data (FCD) issues de la plateforme de trafic de HERE. Ces traces GPS sont des données anonymisées, collectées régulièrement par l’intermédiaire de véhicules légers connectés, d’applications smartphone ou encore de capteurs routiers.

Parmi les conclusions pour la France :

  • En France le trafic routier a été multiplié par 2 la semaine du 11 mai
  • Dans un mois, le trafic en France est désormais revenu aux trois-quarts de sa fréquentation automobile initiale
  • Les weekends de l’Ascension et de Pentecôte, sur l’A7 le trafic a été divisé par 6 par rapport aux mêmes périodes l’an passé. La restriction de circulation à 100km du domicile semble donc avoir été respectée par les Français

A Paris, l’Observatoire analyse deux axes (RD906 et RD920) situés au sud de la première couronne à Paris et caractérisés par l’ajout de pistes cyclables temporaires ouvertes au déconfinement :

  • Après avoir perdu jusqu’à 76 % de son trafic, la RD906 a retrouvé, en un mois à peine, près des trois-quarts de sa circulation automobile habituelle. Un mois après la mise en place de la piste cyclable temporaire, on n’observe pas d’écart de trafic notable entre la portion équipée et celle non aménagée
  • Quant à la RD920, près d’un mois plus tard, la hausse de trafic est plus modérée sur le tronçon équipé de la piste cyclable temporaire, que sur celui non aménagé

Pour accéder à l’Observatoire du trafic post-confinement : https://storymaps.arcgis.com/stories/0cc215bb43c64239bec39af0eb9315bc

 

Vous trouverez sous ce lien le communiqué de presse détaillé à ce sujet.

Print Friendly, PDF & Email

Tags:

Signaler un contenu

Laisser un commentaire

No Banner to display

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Accept Cookies
x