Neogeo Technologies renouvelle les plateformes régionales

| 22 novembre 2019 | 0 commentaire

Catégorie: A l'actu, Contrats, Entreprises, IDG/IDS, INSPIRE, Open Data

Après DataSud, IDéO BFC, c’est maintenant au tour de OPenIG d’opter pour les solutions conçues par Neogeo Technologies afin de renouveler la plate-forme technique de son infrastructure de données géographique.

Neogeo Technologies OPenIG

Le site d’OPenIG (ex SIGLR) va prendre un coup de jeune…

À l’heure où les nouvelles plateformes régionales doivent intégrer à la fois l’open data et les données géographiques, les solutions proposées par Neogeo Technologies semblent remporter une large adhésion. Après le Sud et la Bourgogne Franche-Comté, c’est maintenant l’Occitanie qui démarre le renouvellement de son infrastructure. Le nouveau site, dont une première version est attendue d’ici quatre mois, permettra de découvrir, d’afficher et de télécharger les deux types de données, côte à côte. « Il s’agit de montrer en bonne intelligence des données ouvertes peu normées, peu structurées et des données géographiques sur normalisées à cause d’INSPIRE, explique Guillaume Sueur, fondateur de Neogeo Technologies Avec ce type d’infrastructure que chacun peut alimenter, les régions favorisent le développement d’une culture de la donnée. » Ainsi, toute structure adhérente à l’IDG ouvre elle-même son compte et y déposer des jeux de données brièvement décrits en quelques clics, sélectionne précisément qui y aura accès (tout le monde, les ayants droit de la plateforme, certains ayants droit…) et visualise son dépôt dans une visionneuse. Elle peut intégrer des fiches de métadonnées plus complètes si besoin (INSPIRE).

Une mécano open-source

Derrière ce fonctionnement multiserveurs et multi-acteurs se cachent quelque 18 composants open-source que l’équipe toulousaine doit paramétrer et associer. Le stockage des données se fait dans PostGre/PostGIS, le catalogage par Geonetwork (backoffice pour le catalogage INSPIRE) et CKAN (catalogue visible de référence avec des fiches allégées). MapServer génère les services géographiques (WMS, MFS), mdedit, développé par GéoGrandEst facilite l’édition de métadonnées. OneGeo, le moteur de recherche géographique « maison » basé sur Elasticsearch, est inclus.

OneGeo Neogeo Technologies

OneGeo, le moteur de recherche géographique de Neogeo Technologies

L’entreprise s’appuie également sur IDGO, son environnement d’administration et de pilotage, qui assure une gestion fine des droits. Un widget en marque blanche permet aux contributeurs de récupérer les fiches descriptives qui les concernent sur leur propre site. L’infrastructure régionale sert ainsi d’entrepôt distant dont les données sont stockées chez un hébergeur français (Ataraxie en Occitanie). L’accès aux données peut en outre se faire via des API capables d’intégrer des filtres (pour les WFS). Neogeo travaille en collaboration avec Pierre Cruz pour les autres parties du portail : gestion documentaire (CMS), outils de travail collaboratif… Sept à huit personnes de Neogeo technologies vont intervenir sur ce projet de refonte dans les prochains mois.

 

Print Friendly, PDF & Email
Signaler un contenu

Laisser un commentaire

No Banner to display