No Banner to display

No Banner to display

Planet Labs PBC présente la nouvelle génération de PlanetScope

Catégorie: Communiqués, Données, Imagerie, Satellite/Spatial

SAN FRANCISCO – 1er mars – Planet Labs PBC (NYSE : PL), l’un des principaux fournisseurs de données satellites quotidiennes sur la Terre, présente la nouvelle génération de PlanetScope Monitoring, sa solution de surveillance par satellites. Passant de quatre à huit bandes spectrales, PlanetScope offre également des améliorations dans le but de fournir des données satellites de meilleure qualité et plus cohérentes, permettant une analyse approfondie de l’évolution des changements observés. 

PlanetScope« Planet fournit à ses clients les données les plus actuelles et les plus précises possibles. Nous sommes ravis de cette nouvelle version, car nous savons qu’elle améliore les prises de décision de nos clients, grâce à des données fiables à l’échelle mondiale. Nos clients et partenaires utiliseront les nouvelles fonctionnalités pour affiner leurs analyses et solutions dans de nombreux secteurs », déclare Jim Thomason, Vice-Président Imagerie de Planet. 

Une série de nouvelles améliorations 

Les améliorations apportées à la nouvelle génération de PlanetScope Monitoring visent notamment à réduire le temps de traitement des données avant leur analyse. Les données satellites de PlanetScope sont plus nettes et ont moins d’artefacts de capteur, améliorant ainsi la visualisation des changements. Les données analytiques de PlanetScope sont étalonnées par rapport à Sentinel-2. Elles présentent un meilleur alignement des bandes spectrales, assurant une analyse précise des séries chronologiques et des modèles d’apprentissage automatique. De plus, les données de PlanetScope comprennent désormais plus de bandes spectrales (bleue, jaune, un deuxième vert et proche infrarouge), assurant une meilleure compréhension des changements physiques. 

Les données PlanetScope fournissent déjà aux clients des informations essentielles pour la gestion des ressources naturelles et de la sécurité. Elles sont utilisées quotidiennement pour surveiller les zones humides, mener des recherches sur le climat, analyser les régions agricoles et apporter une réponse d’urgence aux personnes qui aident les populations victimes de catastrophes naturelles. Avec la nouvelle génération de PlanetScope, les clients de Planet seront désormais en mesure d’accéder à des données encore plus détaillées afin d’aider rapidement les personnes sur le terrain – des agronomes aux fonctionnaires. 

Retours des premiers utilisateurs  

SargAssure, un projet financé par l’Agence spatiale britannique, utilise actuellement les données spectrales de la nouvelle génération de PlanetScope Monitoring pour surveiller les grands afflux d’algues marines, connues sous le nom de sargasses, lorsqu’elles s’échouent sur les plages. En se décomposant, ces algues libèrent des substances chimiques nocives qui peuvent provoquer des problèmes respiratoires et cutanés, ce qui a incité les organisations à mettre en place des systèmes de surveillance et d’alerte précoce pour les communautés locales.  

« Les images de PlanetScope fournies par les nanosatellites SuperDove atteignent une résolution spatiale, spectrale et temporelle idéales pour la surveillance des sargasses sur les plages et dans les eaux littorales », souligne Geoff Smith, directeur de Specto Natura et partenaire du projet SargAssure.  » Les afflux de sargasses dépendent des marées, des courants océaniques et de la direction des vents, ce qui nécessite une cadence élevée pour une surveillance efficace « , ajoute-t-il. 

EOMAP, une société de télédétection basée en Allemagne spécialisée dans la protection des milieux aquatiques marins et d’eau douce, utilise également la résolution à huit bandes spectrales de PlanetScope. Elle peut ainsi mesurer la qualité de l’eau afin de préserver la santé humaine et les moyens de subsistance. 

« Les nanosatellites SuperDove fournissent des informations spectrales supplémentaires. Cela nous permet de récupérer de meilleures données sur les propriétés atmosphériques et les caractéristiques d’absorption spécifiques de la chlorophylle-a ou des cyanobactéries dans les eaux intérieures », explique Karin Schenk, responsable de la qualité de l’eau à EOMAP. « Nous apprécions la combinaison d’images et d’enregistrements quotidiens actualisés à haute résolution spatiale. En traitant ces données, nous donnons à nos clients – les gestionnaires de l’eau et les autorités publiques – les moyens de surveiller la dynamique des masses d’eau, même très petites. Par exemple, ils peuvent mieux contrôler les eaux de baignade dans les lacs ou les activités d’évacuation dans les installations hydroélectriques sur les rivières. » 

Avec l’aérospatiale agile, Planet peut continuellement investir dans ses solutions, en tirant parti des dernières avancées logicielles pour offrir, chaque année, à ses clients et partenaires plus de valeur. À partir d’aujourd’hui, les clients de PlanetScope disposent de données à l’échelle mondiale d’une grande richesse spectrale et d’une utilisation rationalisée de la plateforme pour accéder aux informations dont ils ont besoin.  

Pour en savoir plus sur cette nouvelle génération de PlanetScope, participez au webinaire du 24 mars 2022. 

A propos de Planet Labs PBC 

Planet est l’un des premiers fournisseurs mondiaux d’images satellite quotidiennes et de solutions géospatiales. Planet a pour mission de photographier la Terre chaque jour avec ses satellites pour rendre tout changement visible, accessible et réalisable. Fondée en 2010 par 3 scientifiques de la NASA, Planet conçoit, construit et exploite la plus grande flotte de satellites d’observation de la Terre, avec actuellement 200 satellites en orbite, capturant et compilant les données de plus de 3 millions d’images par jour. Planet fournit des données critiques, des informations avancées et des solutions logicielles à plus de 700 clients, parmi lesquels les plus grandes entreprises et agences gouvernementales du monde dans les domaines de l’agriculture, de la sylviculture, du renseignement, de l’éducation et de la finance, permettant ainsi aux utilisateurs de tirer simplement et efficacement une valeur unique de l’imagerie satellite. Planet est cotée à la Bourse de New York sous le nom de PL. Pour en savoir plus, visitez http://www.planet.com et suivez-nous sur Twitter à @planet. 

Print Friendly, PDF & Email
Signaler un contenu

Laisser un commentaire

No Banner to display

No Banner to display