No Banner to display

Et de deux pour Pléiades Neo !

Catégorie: Communiqués, Imagerie, Matériel/GPS, Satellite/Spatial

Pléiades Neo 4, le deuxième satellite de la constellation d’observation de la Terre Pléiades Neo, a été lancé avec succès hier soir depuis la Guyane française, par le lanceur européen Vega d’Arianespace.

Pléiades NeoPléiades Neo 4 a été libéré très proche de son orbite polaire héliosynchrone finale à 620 km d’altitude, qu’il atteindra dans les prochains jours. Le satellite est placé sur la même orbite que Pléiades Neo 3, et phasé à 180° pour commencer à former la constellation. Cela permettra d’imager quotidiennement n’importe quel endroit de la Terre avec une résolution native de 30 cm, entre deux et quatre fois par jour lorsque la constellation sera au complet.

« Pléiades Neo offrira à nos clients une capacité d’imagerie vraiment importante et renforcera considérablement notre position sur le marché de la très haute résolution », a déclaré François Lombard, Directeur des activités Intelligence d’Airbus Defence and Space. « Les premières images de Pléiades Neo 3 sont exceptionnelles et confirment que nous avons pris la bonne décision, en termes de conception et de performances, pour répondre aux fortes exigences du marché de la géo-information. »

Composée de quatre satellites identiques, la constellation Pléiades Neo, fabriquée, détenue et exploitée à 100 % par Airbus, offre une résolution native de 30 cm avec une fauchée de 14 km, la plus large de sa catégorie. Grâce à la très grande agilité des satellites, la constellation sera en mesure de couvrir la totalité des surfaces émergées cinq fois par an. Ces nouveaux satellites travailleront main dans la main avec les satellites Pléiades existants et le reste de la flotte de d’observation de la Terre d’Airbus, qui compte une douzaine de satellites.

De conception très innovante, Pléiades Neo est équipé d’un instrument optique en carbure de silicium de nouvelle génération, qui s’appuie sur la technologie qu’Airbus a mise au point au début des années 2000. La constellation bénéficiera également de liaisons optiques laser et en bande Ka avec les satellites géostationnaires d’Airbus SpaceDataHighway (EDRS) pour permettre des acquisitions urgentes en moins de 40 minutes après la demande de programmation, afin de répondre rapidement aux situations les plus critiques.

Fabienne Grazzini
Airbus Defence and Space
+33 6 76 08 39 72Email

Print Friendly, PDF & Email
Signaler un contenu

Laisser un commentaire

No Banner to display