No Banner to display

Réalité augmentée et information géographique : Facebook entre la danse avec Live Maps

| 30 septembre 2019 | 0 commentaire

Catégorie: 3D, A l'actu, Données, Entreprises, Grand public, Mobilité

Afin de vous permettre d’interagir avec vos amis via vos avatars, d’être à la fois actif dans le monde virtuel et dans le monde réel, Facebook mise sur la réalité augmentée. Mais avant de lancer des lunettes dédiées (disponibles d’ici quelques années), il va falloir disposer d’un jumeau numérique du monde entier. C’est l’objet du programme de recherche Live Maps, présenté lors de la dernière conférence Oculus Connect de fin septembre.

Andrew Bosworth, VP Facebook, présente Live Maps

Andrew Bosworth, VP Facebook, présente Live Maps

Discuter avec l’avatar réaliste d’un ami assis en face de vous dans un café ? Vérifier qu’il reste des places pour la séance de cinéma rien qu’en regardant l’affiche du film ? Vous diriger en ville sans avoir le nez rivé sur votre smartphone ? « Voir » derrière les murs ? Même équipé des futures lunettes Oculus, ce sera impossible sans bases de données géographiques en 3 dimensions hyperprécises, car elles sont le socle indispensable de la réalité augmentée.

Live Maps, le projet de réalité augmentée de Facebook vous permettra de vérifier d'un coup d'oeil les horaires et le nombre de place pour votre séance de cinéma

Live Maps, le projet de réalité augmentée de Facebook vous permettra de vérifier d’un coup d’oeil les horaires et le nombre de place pour votre séance de cinéma

Sortir la réalité augmentée des portables

Aujourd’hui, nous sommes encore à l’heure du bricolage. Pour vous proposer une expérience de réalité augmentée sur téléphone ou tablette, les concepteurs s’appuient sur des repères numérisés qui balisent le territoire couvert (dans les musées ou les visites de château) ou sur une combinaison géolocalisation – orientation et reconnaissance de formes des photos de votre portable, avec la précision que tous les joueurs de Pokemon Go ont pu tester. Mais demain ? Facebook a donné quelques détails sur ses intentions lors de sa conférence annuelle du 25 ou 26 septembre sur la réalité virtuelle, un sujet qui lui tient à cœur depuis le rachat d’Oculus VR en 2014.

Live Maps met en scène le monde

« Le monde est une scène, personnalisée pour vous, une couche connectée que nous pouvons utiliser pour être en relation avec les gens et les lieux que nous aimons » se félicite Matt Ahnson, directeur design produit Spark AR chez Facebook. Le projet de recherche Live Maps, présenté par Andrew Bosworth, vice-président Facebook AR/VR, vise justement à numériser cette scène mondiale.

Discuter avec l'avatar d'un proche au resto ? Ce qui relevait hier de la  science-fiction est désormais un projet de recherche chez Facebook

Discuter avec l’avatar d’un proche au resto ? Ce qui relevait hier de la science-fiction est désormais un projet de recherche chez Facebook

« C’est une carte virtuelle partagée du monde, qui s’appuie sur la perception des machines, la vision par ordinateur ainsi que sur des technologies logicielles et matérielles, qui seront également importantes pour la réalité virtuelle. À quoi ressemble cette recherche ? Andrew Bosworth fournit quelques détails. Plutôt que de reconstruire votre environnement en temps réel, les lunettes s’appuieront sur des cartes 3D du monde préexistantes. Ainsi, les avatars pourront se projeter n’importe où dans le monde. Vous pourrez partager des données sur le monde réel aussi facilement que vous le faites aujourd’hui en ligne. Nous utiliserons également des capturées par vos objets connectés. »

Ainsi, le concept de jumeau numérique ne s’adresse plus seulement aux bâtiments conçus et gérés en BIM, mais également au monde entier. Si les voies de communication et leur environnement font déjà l’objet de toutes les attentions pour cause de véhicule autonome, Facebook (et il n’est pas le seul) entend développer une vision bien plus large : une description physique du monde entier, enrichie sémantiquement grâce aux techniques de la vision par ordinateur et aux apports des objets connectés, mise à jour en temps réel grâce à toutes nos interactions avec nos différents outils numériques. En vidéo, c’est juste parfait, mais à quel prix ?


Vidéo présentée par Andrew Bosworth qui explique le concept de Live Maps. Vous remarquerez que même les lunettes ont disparu dans ce nouveau monde qui gomme toute rupture entre les mondes virtuels et réels !

Print Friendly, PDF & Email

Tags:

Signaler un contenu

Laisser un commentaire

No Banner to display