No Banner to display

No Banner to display

Restons synchronisés

| 20 janvier 2017 | 0 commentaire

Catégorie: A l'actu, Données, Matériel/GPS, Satellite/Spatial

Par Thierry Rousselin

Panique à bord ! À peine les premiers services Galileo ont été déclarés opérationnels le 15 décembre, qu’une polémique se déclenche sur les pannes d’horloges. Chaque satellite dispose de 4 horloges (utilisant des technologies différentes). Sur les 18 satellites opérationnels, 9 horloges sont en panne (sur 72) mais aucun satellite n’a plus de 2 horloges HS. Lors du colloque Perspectives Spatiales 2017 le 19 janvier le président du CNES, Jean Yves Le Gall et le directeur général de l’ESA, Johann Worner ont essayé de rassurer les utilisateurs (encore peu nombreux). Et l’ESA (perfide) de faire remarquer « que les américains sur le GPS ont eu les mêmes problèmes, sans que personne ne s’en préoccupe ». La saga des déboires Galiléo est décidément infinie.

En savoir plus :

Print Friendly, PDF & Email
Signaler un contenu

Laisser un commentaire

No Banner to display

No Banner to display