No Banner to display

No Banner to display

Risques d’avalanche, l’IGN publie la carte des pentes sur le Géoportail !

| 5 décembre 2016

Catégorie: 3D, Communiqués, Données, Environnement, Institutions, Secteur public, Sécurité/défense

Le 5 décembre 2016, la direction interrégionale IGN centre-est a officiellement lancé la publication de la carte des pentes désormais disponible sur geoportail.gouv.fr, en présence des fédérations sportives et des syndicats professionnels représentés par la Coordination Montagne et de la fondation PETZL qui œuvre pour la sécurité en montagne.

 

Cime de la Jasse, Belledonne, Alpes / Carte des Pentes ©IGN

Cime de la Jasse, Belledonne, Alpes / Carte des Pentes ©IGN

La Coordination Montagne, regroupant les fédérations sportives et les professionnels de la montagne, a sollicité l’IGN pour qu’il publie une carte des pentes. Ce projet a été initié par le Secrétariat d’Etat aux sports, à la suite de l’hiver 2014/2015 qui a fait 44 victimes d’avalanches. La carte des pentes doit permettre de mieux prévoir les risques en milieu non aménagé et répondre aux besoins des pratiquants de sports de neige et des professionnels de la montagne pour leur politique de prévention.

La carte des pentes produite par l’IGN couvre l’ensemble du territoire métropolitain suivant une grille carrée de 25 m de côté. Les pentes des facettes de cette grille sont représentées selon quatre couleurs pour faciliter l’interprétation de leur relief correspondant aux classes d’inclinaison : jaune 30° à 35°, orange 35° à 40°, rouge 40° à 45°, violet 45° à 90°. La symbolisation des pentes n’est qu’indicative. Pour la préparation d’un itinéraire hivernal en dehors des secteurs sécurisés, l’inclinaison de la pente doit être croisée avec le niveau de danger d’avalanche selon l’échelle européenne publiée chaque jour par Météo-France et recoupée avec l’historique des avalanches, l’analyse de la nature du terrain, et le niveau des pratiquants qui restent responsables de leur sécurité;

Outre son intérêt pour la prévision des risques d’avalanches, la carte des pentes répond également à d’autres besoins : Prévision des risques naturels : glissements de terrain, éboulements, inondations, Assainissement : respect des réglementations des épandages de boues et de lisier, Exploitation forestière : au tracteur forestier ou par câble en montagne, Travaux publics : amélioration de la prise en compte des dénivelés,…,

 

La Mer de Glace, Alpes / Carte des Pentes 3D © IGN

La Mer de Glace, Alpes / Carte des Pentes 3D © IGN

La carte des pentes est accessible depuis le 3 novembre sur geoportail.gouv.fr ; La version 3D sera disponible en 2017. Elle peut être utilisée sous forme de flux dans des applications mobiles pour afficher la pente selon la position GPS. Elle sera disponible sur l’Espace Loisirs de l’IGN en 2017.

Carte des pentes sur : https://www.geoportail.gouv.fr/donnees/carte-des-pentes

Plus d’informations sur : ign.fr

À propos de l’IGN

L’Institut national de l’information géographique et forestière (IGN) est placé sous la double tutelle de la ministre de l’environnement, de l’énergie et de la mer et du ministre de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt.

 

L’IGN est l’opérateur de l’Etat en matière d’information géographique et forestière de référence, certifiée neutre et interopérable. L’Institut développe en permanence de nouveaux référentiels, produits et géoservices, répondant aux besoins croissants et évolutifs en données cartographiques et en informations géolocalisées. Puissant acteur public du numérique pour la description multi-thèmes du territoire, l’Institut intervient en appui à l’évaluation et à la mise en œuvre des politiques publiques de prévention des risques, d’aménagement du territoire, de développement durable, de défense et de sécurité. Grâce à ses cinq laboratoires de recherche, l’IGN entretient un potentiel d’innovation de haut niveau dans les domaines de la géodésie, de la topographie vectorielle, de l’optique et de l’électronique, du traitement des images et de l’inventaire forestier. L’ENSG-Géomatique, l’Ecole nationale des sciences géographiques de l’IGN, forme les futurs ingénieurs de l’information géographique.

Print Friendly, PDF & Email
Signaler un contenu

Les commentaires sont fermés

No Banner to display

No Banner to display