Routes manquantes, images anciennes : du nouveau chez Google

Catégorie: 3D, A l'actu, Cartographie, Données, Grand public, Imagerie, Satellite/Spatial, WebMapping

Pendant que Google Maps renforce les possibilités de contributions des internautes, une nouvelle fonction permettant de remonter le temps semble sur le point d’arriver dans Google Earth.

Google mapsGoogle Maps façon OpenStreetMap

Grâce à ses 150 millions de guides locaux de par le monde, Google Maps s’enrichit régulièrement de recommandations, notes et descriptions de nombreux points d’intérêt. Afin de dynamiser cette communauté de contributeurs, Google propose désormais des challenges comme celui organisé aux États-Unis en ce moment sous Android afin de mettre à jour quelque 100 000 descriptions de commerces sous la bannière « Local Love Challenge ». Mais la firme de Mountain View entend également renforcer la possibilité d’agir sur les cartes elles-mêmes. Dans 80 pays (dont la France), il était déjà possible de signaler un problème ou un changement, mais les internautes pourront bientôt tracer des routes manquantes, qui seront ensuite validées par les équipes Google avant d’être mises en ligne. Sur smartphone, il sera également possible d’envoyer une simple photo commentée pour signaler un changement ou une erreur. Ces annonces (challenges, ajouts de données, photos…) montrent bien que l’esprit contributif d’OpenStreetMap inspire Google.

 

 

Remonter le temps

Google serait-il également inspiré par le Géoportail ? Il semblerait qu’une nouvelle fonction soit en cours de développement sur Google Earth Web, permettant d’activer une « time machine » afin d’afficher des photos et images satellites anciennes sur certaines zones. C’est ce que semble avoir découvert Kyler Jeffrey dans la version Android qu’il décrit dans une vidéo publiée le 7 mars dernier sur sa chaîne YouTube. Quand seront disponibles ces nouvelles possibilités ? Google ne donne pas de précisions…

Print Friendly, PDF & Email
Signaler un contenu

Commentaires (1)

Trackback URL | Comments RSS Feed

  1. Françoise De Blomac dit :

    Une erreur s’est glissée dans l’article initial, c’est bien la version Web de Google Earth qui est concernée par cette nouveauté qui existait déjà sur la version desktop. Nous avons corrigé le texte de l’article.
    La rédaction

Laisser un commentaire

No Banner to display