Zéro Artificialisation Nette : les géomètres prennent la parole

| 26 janvier 2020 | 0 commentaire

Catégorie: A l'actu, Environnement, Institutions, Secteur public

Le 20 janvier 2020, l’ordre des géomètres expert a publié un manifeste pour un aménagement équilibré des territoires et émet dix propositions pour la mise en œuvre contextualisée de l’objectif « zéro artificialisation nette ».

Zéro artificialisationFin de l’étalement urbain ! Tel est l’objectif martelé par le gouvernement avec le principe de « zéro artificialisation nette » à l’horizon 2050. Si l’objectif est louable, l’instruction de juillet 2019 fait réagir les géomètres experts qui y voient une occasion de rappeler leur rôle et leurs missions.

Ils appellent à la nuance, à l’implication des habitants et des maires, afin d’éviter des « mesures » standardisées qui laisseront du mauvais côté des bilans des pratiques pourtant utiles (jardins, confusion entre artificialisation et imperméabilisation…). Ils émettent également des propositions pour un aménagement plus équilibré des territoires : développement de l’agriculture urbaine, de l’agriculture locale, reconquête des friches, développement des villages… Et bien sûr, ils réaffirment leur savoir-faire sur tous ces sujets, en tant que professionnels de l’aménagement.

« Nous, géomètres-experts, savons en tant que professionnels de l’aménagement des territoires et du cadre de vie que la richesse se trouve dans les frottements, dans l’interstice, dans l’interface. C’est là que se situent les échanges, le lien social, l’ouverture aux autres, la tolérance, l’intelligence. Nous sommes donc en faveur d’un urbanisme humaniste pluriel, adapté au contexte dans lequel il s’inscrit » peut-on lire au bas des dix propositions émises par l’Ordre des Géomètres Experts

– Le manifeste complet (10 pages) sous ce lien

– Les dix propositions sous ce lien

Print Friendly, PDF & Email
Signaler un contenu

Laisser un commentaire

No Banner to display