Airbus sélectionné par l’ESA pour le service d’accès aux données et informations (DIAS) de Copernicus

| 14 décembre 2017

Catégorie: Communiqués, Imagerie, Open Data, Satellite/Spatial

Airbus s’est vu attribuer un contrat de quatre ans

Bruxelles, 14/12/2017 – Airbus a été sélectionné par l’Agence spatiale européenne (ESA) comme l’un des quatre fournisseurs du DIAS, le service d’accès aux données et informations de Copernicus. Le DIAS mettra ces données et informations à la disposition des utilisateurs grâce à une architecture informatique dématérialisée permettant une meilleure coordination et des fertilisations croisées au niveau de l’Union européenne (UE) et des initiatives menées par les États membres ou à l’échelle régionale.

Le contrat d’une durée de quatre ans a été signé par Josef Aschbacher, Directeur des programmes d’observation de la Terre de l’ESA, et Mathilde Royer-Germain, Directrice de la branche Earth Observation, Navigation and Science d’Airbus, en présence de Philippe Brunet, Directeur général de la Commission européenne (CE) pour les entreprises et l’industrie.

Copernicus est le programme d’observation de la Terre le plus ambitieux à ce jour et fournit des informations précises, rapides et facilement accessibles afin d’améliorer la politique environnementale, de comprendre et de réduire les effets du changement climatique et de garantir la sécurité des citoyens. Le volume de données générées par le programme est gigantesque: en un an les satellites Sentinel ont fourni l’équivalent de 50 années de données recueillies par la mission ENVISAT, le précédent satellite environnemental de l’ESA. Pour favoriser la diffusion des données et répondre au besoin croissant de simplification, la CE et l’ESA ont décidé d’offrir aux utilisateurs la possibilité d’exploiter les données et les informations de Copernicus, sans avoir besoin de gérer leur transfert et leur stockage sur leurs propres systèmes informatiques.

Airbus dirige un consortium composé des sociétés Orange, Capgemini, CLS et Vito, qui associent leurs compétences pour créer et gérer le système d’accès aux données de Copernicus. A ce titre, Airbus est chargé de la gestion du système, de la coordination de toutes les équipes techniques, ainsi que de l’ingénierie système et de l’intégration de l’outil. Après l’entrée en service, Airbus continuera à piloter et à exploiter le DIAS, tout en poursuivant son développement en étroite coopération avec de nombreux acteurs dans le monde entier.

« Contributeur majeur du programme Copernicus, Airbus est ravi de participer à cette nouvelle phase qui associe l’acquisition des données d’observation de la Terre à de nouvelles technologies efficaces comme le Cloud. Le DIAS simplifiera l’accès aux données pour les citoyens européens et stimulera ainsi la création de nouveaux acteurs économiques dans le domaine de l’observation de la Terre », a déclaré Mathilde Royer-Germain.

Le début des opérations est prévu dans six mois avec la démonstration des capacités de l’infrastructure, l’accès préliminaire aux données et la première prestation de service.

Le DIAS regroupera tous les accès existants aux produits Sentinel au sein d’une unique plateforme standardisée dans le cloud, ainsi que les données in situ et des missions tierces. Ces services faciliteront l’accès aux données de Copernicus pour les citoyens européens, la communauté scientifique, le grand public et les entrepreneurs qui souhaitent les exploiter pour proposer leurs propres services (front office).

Le DIAS fournira une solution efficiente de gestion des données, respectant la protection des données et les droits des utilisateurs afin de garantir l’exploitation fluide des divers catalogues de données existants et de les stocker de manière à en optimiser l’accès.

 

Imprimer cet article Imprimer cet article
Signaler un contenu

Les commentaires sont fermés

No Banner to display

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Accept Cookies
x