Feu vert pour les satellites jumeaux GRACE-FO d’Airbus

| 10 novembre 2017

Catégorie: Communiqués, Données, Environnement, Imagerie, Satellite/Spatial

Le JPL de la NASA et le GFZ continueront d’effectuer des mesures vitales du système terrestre au printemps 2018 grâce à ces nouveaux satellites

Le transfert vers le site de lancement de Vandenberg, en Californie, est prévu en décembre

The Gravity Recovery and Climate Experiment Follow-on (GRACE-FO) mission is a partnership between NASA and the German Research Centre for Geosciences (GFZ). GRACE-FO is a successor to the original GRACE mission, which began orbiting Earth on March 17, 2002. GRACE-FO will carry on the extremely successful work of its predecessor while testing a new technology designed to dramatically improve the already remarkable precision of its measurement system. The GRACE missions measure variations in gravity over Earth's surface, producing a new map of the gravity field every 30 days. Thus, GRACE shows how the planet's gravity differs not only from one location to another, but also from one period of time to another. Airbus Defence and Space (Friedrichshafen/Germany) is the industrial prime contractor to build the satellites.

© Airbus 2017

Friedrichshafen / Ottobrunn, 10/11/2017 – Au terme d’une campagne d’essais concluante menée pendant un an par Airbus dans les locaux de l’IABG à Ottobrunn, près de Munich, les satellites jumeaux GRACE-FO (Gravity Recovery and ClimateExperiment Follow-On) s’apprêtent à rejoindre leur site de lancement, en Californie.

Au cours de ces essais, les satellites ont été soumis à des conditions similaires à celles auxquelles ils seront confrontés lors du lancement et en orbite terrestre basse. Conçus pour mesurer la gravité terrestre, ils observeront le mouvement continu de l’eau liquide, de la glace et de la surface terrestre en fonction des saisons, ainsi que les processus climatiques et météorologiques, les séismes et les activités humaines. D’une masse de 600 kg chacun, les deux satellites seront transférés en décembre vers la base aérienne de Vandenberg, en Californie, où débuteront les dernières préparations avant le lancement.

Ce projet est une coopération entre le Jet Propulsion Laboratory (JPL) de la NASA, basé à Pasadena, en Californie, et le Centre allemand de recherche en géosciences (GFZ Potsdam). Les deux satellites de recherche GRACE-FO seront placés en orbite polaire à environ 500 km d’altitude, et à 220 km l’un de l’autre. Ils mesureront de manière continue et avec une grande précision la distance qui les sépare et généreront tous les mois des cartes des fluctuations du champ gravitationnel de la Terre, utilisées pour observer les mouvements mensuels de l’eau liquide, de la glace et de la surface terrestre.

Leur lancement est prévu au printemps 2018 pour une mission d’au moins cinq ans.

Un GPS et un système basé sur des émissions micro-ondes mesurent la distance qui sépare les satellites avec une précision de l’ordre d’un micron, tandis qu’un accéléromètre sensible détermine l’effet de forces non gravitationnelles, telles que la traînée atmosphérique et les radiations solaires. Les satellites GRACE-FO seront également équipés d’un instrument de télédétection novateur : un laser inter-satellite encore plus précis développé par un partenariat germano-américain, qui sera ainsi testé avant d’être utilisé dans le cadre de la recherche gravitationnelle de nouvelle génération. De plus, chaque satellite fournira quotidiennement jusqu’à 200 profils de la répartition thermique et de la teneur en vapeur d’eau de l’atmosphère et de l’ionosphère afin d’améliorer les prévisions météorologiques.

En orbite depuis 2002, les satellites germano-américains GRACE sont les seuls satellites capables de mesurer les variations de masse au sein du système terrestre. Ils observent notamment la répartition des eaux continentales, la fonte des glaces polaires ou des grands glaciers intérieurs, et la redistribution des masses suite aux tremblements de terre. Les données recueillies par les satellites GRACE permettent de détecter l’extraction des eaux souterraines, de surveiller les sécheresses et les inondations, d’améliorer les modèles hydrologiques et de quantifier avec précision la contribution de la fonte des glaciers et calottes polaires à la montée du niveau des océans.

La collecte de données sur une longue période est essentielle pour obtenir des statistiques significatives sur les changements et variations climatiques. La mission GRACE-FO poursuivra les importants travaux amorcés par la mission GRACE en étudiant les variables essentielles du climat.

A propos d’Airbus

Airbus est un leader mondial de l’aéronautique, de l’espace et des services associés. En 2016, le groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 67 milliards d’euros avec un effectif d’environ 134 000 personnes. Airbus propose la famille d’avions de ligne de 100 . plus de 600 sièges et de jets d’affaires la plus compl.te qui soit. Airbus est également le leader européen dans le domaine des avions de mission, de ravitaillement en vol, de combat et de transport. Par ailleurs, l’entreprise est également un leader de l’industrie spatiale. Enfin, dans le domaine des hélicoptères, Airbus propose les solutions civiles et militaires les plus performantes au monde.

Media contact

Guilhem Boltz +33 (0)6 34 78 14 08 guilhem.g.boltz@airbus.com

Imprimer cet article Imprimer cet article
Signaler un contenu

Les commentaires sont fermés

No Banner to display

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Accept Cookies
x