Les Chemins de fer fédéraux suisses et ALTAMETRIS réalisent un modèle 3D d’un versant rocheux d’une précision infracentimétrique.

| 16 octobre 2018

Catégorie: 3D, Communiqués, Données, Environnement, Imagerie

C’est dans le cadre du Projet Européen In2Smart qui porte sur la validation de nouveaux moyens technologiques pour la détection, la prévention et la modélisation des aléas naturels pouvant affecter les infrastructures qu’ALTAMETRIS, la filiale drone de SNCF Réseau, est intervenue sur le site de Brienz/Brinzauls à plus de 1 100m d’altitude dans les Alpes suisses. Le versant de 500 m de haut sur près de 900 m de large, situé dans la région de l’Albula, Canton des Grisons, présente une instabilité caractérisée par des mouvements de l’ordre de 1 à 10 mm par jour et des chutes constantes de pierres. Le village de Brienz est en permanence sous la menace d’un effondrement aux conséquences potentiellement catastrophiques. Le versant fait donc l’objet d’une grande attention de la part des autorités suisses.

Ricopter en opération

Ricopter en opération

Les Chemins de fer fédéraux suisses (CFF) ne possèdent pas d’infrastructures à proximité directe du versant rocheux de Brienz. Cependant, comme le taux de mouvement du site est unique en son genre, il permet aux CFF d’évaluer rapidement de nouvelles technologies applicables à la surveillance de versants rocheux présentant un risque potentiel pour ses infrastructures.

La mission, réalisée début juillet dans le cadre du cas d’usage Natural Hazards du programme In2Smart est la première d’une série qui consiste à capter, tous les trimestres environ, des données LiDAR 3D pour modéliser le versant. L’objectif final est de réaliser une analyse diachronique, c’est-à-dire comparative dans le temps, de ses mouvements.

Dr. Nicolas Ackermann, Agent de Liaison pour CFF et Ingénieur Développement Drone témoigne : « Brienz présente toutes les caractéristiques d’une mission complexe : la pente rocheuse est en altitude avec une aérologie qui rend difficile la captation de données. ALTAMETRIS avec sa longue expérience de la donnée LIDAR 3D se présente comme un partenaire naturel pour moi. ».

ALTAMETRIS a déployé un équipage composé d’un Télépilote Senior avec 15 ans d’expérience dans le monde civil et militaire ainsi qu’un Géomètre Topographe spécialiste de la 3D capable de paramétrer la charge utile LIDAR puis de vérifier sur le terrain la qualité des données acquises. Ils ont déployé le drone multi-rotors Riegl RICOPTER d’une masse de 25 Kg et d’une envergure de 2 mètres doté d’un LIDAR de type VUX-1 UAV de Classe 1. Cette technologie a permis de réaliser un modèle 3D du versant d’une très haute densité de presque 1000 points au mètre carré par endroits. Cette opération s’est faite en toute sécurité et sans mobilisation de moyens lourds au sol ou héliportés.

Olivier Néel, Responsable du Pôle Inspection d’ALTAMETRIS, revient sur la mission « Le RICOPTER est un drone de conception aéronautique robuste et fiable, sa mise en œuvre suit des protocoles rigoureux et il doit être piloté par des personnels hautement qualifiés. ». La qualité est au rendez-vous : « Les premiers jeux de data analysés présentent une densité de points supérieure à la demande du client ! Cela valide le service et nous sommes donc prêts à industrialiser la prestation pour d’autres gestionnaires d’infrastructures ou des autorités avec des besoins similaires. »  Le modèle 3D du versant est de précision infracentimétrique. Il permettra donc au mainteneur d’analyser dans le temps les moindres mouvements du versant afin de programmer des actions correctives ciblées. ?

Plus d’informations sur  www.altametris.com et twitter.com/altametris

Photographies et vidéos : https://altametris-my.sharepoint.com/:f:/p/anthony-victor_mehl/Ej13svyxEbVKqVJLvwsGjkcBoAgLilOiXycxq WuOxe9zZA?e=D8qXCF

A propos des Chemin de fer fédéraux suisses (CFF) :

Les Chemins de fer fédéraux (CFF), en allemand Schweizerische Bundesbahnen (SBB), en italien Ferrovie Federali Svizzere (FFS) sont la principale entreprise ferroviaire de Suisse, dont le siège social est à Berne.

Créés en 1902 avec la nationalisation d’une grande partie du réseau ferroviaire suisse, ils ont en 1999 acquis le statut de société anonyme de droit public dont le capital est détenu en totalité par l’État fédéral.

Les CFF sont une compagnie ferroviaire intégrée, à la fois gestionnaire d’infrastructure ferroviaire et exploitant. Ils exploitent un réseau de 3 232 km, premier de Suisse par la longueur, sur lequel ils assurent le trafic passagers et fret, totalisant en 2017 1,26 millions de passagers et 210 000 tonnes de fret par jour. Ils ont réalisé un bénéfice de 399 millions de francs suisses en 2017. Plus d’informations sur www.company.sbb.ch

CONTACT PRESSE

Gabriela VRECKO, Relations Presse gabriela.vrecko@sbb.ch

 

A propos d’ALTAMETRIS :

ALTAMETRIS est leader en France sur la maîtrise des moyens aériens (drones, hélicoptères) et robotisés pour la production de données qualitatives en vue de l’optimisation de la gestion des infrastructures et réseaux.

ALTAMETRIS c’est une spin-off à 100% de SNCF Réseau depuis avril 2017. La société possède en outre plus de 6 ans d’expérience en tant qu’Intra-entreprise du Groupe SNCF. ALTAMETRIS compte aujourd’hui plus de 30 salariés, dont une équipe de Docteurs et d’Ingénieurs spécialisés dans le développement d’algorithmes de traitement de données.

ALTAMETRIS bénéficie d’une croissance forte et régulière ainsi que de bases financières saines. Mr. Nicolas Pollet, l’un des fondateurs et Docteur en Géologie en est le Directeur Général.

ALTAMETRIS compte parmi ses principaux clients l’ensemble du Groupe Public Ferroviaire, EDF, RTE, ENEDIS et l’ONF. La société est aussi en partenariat privilégié avec l’ONERA, EURAILSCOUT, SFERIS, SBB CFF FFS. D’autres sociétés comme DRONISOS (OSCAR, le Drone Compagnon) ou DELAIR (DT26) se sont alliées à ALTAMETRIS sur des projets spécifiques. La société participe régulièrement aux travaux des différentes entités représentatives en France et aussi au niveau européen avec l’EASA. Sa relation historique avec la DGAC en fait un acteur de confiance du secteur. La société est notamment capable de déployer des drones de type avion de longue élongation en scénario hors vue de nuit. La société participe aussi à de nombreux travaux de recherche sur des thématiques variées tels que l’archéologie, le train autonome, la robotique les intelligences artificielles et le machine learning.

ALTAMETRIS articule son offre autour de pôles comme la topographie, les inspections, la sûreté, la communication ou le conseil. ALTAMETRIS a l’ambition d’être leader global sur son marché d’ici 2020 et cherche dès lors à renforcer sa présence en France et à l’export et auprès de grands opérateurs d’infrastructures et de réseaux.

Plus d’informations sur www.altametris.com et sur twitter.com/altametris

Calendrier :

  • Innotrans 2018 : Du 18 au 21 Septembre à Berlin, Citycube B Stand 506.
  • UAV Show Bordeaux : Du 10 au 12 Octobre à Bordeaux, Stand B-09 en partenariat avec l’ONERA.
  • Intergeo : Du 16 au 18 Octobre à Francfort, Speaker en Conférence ; nous contacter.
  • Expoprotection : Du 6 au 8 Novembre à Paris Porte de Versailles, Stand USP Techno.
  • Microsoft Experience : Du 6 au 7 Novembre à Paris au Palais des Congrès ; Keynote ; nous contacter.- Journées Scientifiques de l’ONERA : Du 20 au 21 Novembre à Toulouse ; Session d’Ouverture par Flavien Viguier Directeur Adjoint d’ALTAMETRIS. – Reportage en mission sur demande.

 

Marie RESPINGUE

Téléphone: 06.65.59.84.20 m.respingue@mepax.com

Imprimer cet article Imprimer cet article

Tags:

Signaler un contenu

Les commentaires sont fermés

No Banner to display

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Accept Cookies
x