Espace poubelle : ça ne va pas s’arranger

Catégorie: A l'actu, Entreprises, Environnement, Matériel/GPS, Satellite/Spatial

Selon une étude de l’université de Southampton présentée dans The Guardian, le lancement de nouveaux satellites de communication pourrait augmenter les collisions de 50 %.

© Université de Southampton

Pour amener Internet partout Google, SpaceX, Boeing, Samsung… entendent lancer très prochainement des centaines de nanosatellites. Il y a déjà 750 000 objets de plus d’un centimètre autour de la Terre et ces nouvelles constellations risquent fort de déclencher des collisions aux conséquences catastrophiques s’inquiète le professeur Hugh Lewis. Il présente son étude cette semaine au colloque sur les débris spatiaux organisé par l’Agence spatiale européenne (ESA) et propose plusieurs recommandations pour éviter que les poubelles sptiales ne débordent et s’entrechoquent. Que les satellites redescendent dans l’atmosphère une fois leur mission terminée afin d’être brûlés, après avoir pris soin de vider leurs batteries et leurs réservoirs. Mais le professeur Lewis s’inquiète du manque de connaissances orbitales des entreprises qui lancent désormais des satellites. Dans une moindre mesure, le sujet concerne également les nouvelles générations de satellites d’observation de la Terre.

Imprimer cet article Imprimer cet article
Signaler un contenu

Laisser un commentaire

No Banner to display

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Accept Cookies
x