Petits commerces, votre site Web sert-il encore à quelque chose ?

| 13 juillet 2018

Catégorie: A l'actu, Données, Entreprises, Géomarketing, Grand public, Marché, Mobilité

Pendant que les uns cherchent à échapper aux bulles cognitives, d’autres doivent batailler pour y entrer. Les commerces sont forcés de s’adapter.

La nouvelle version de Google Maps et sa fonction « découvrir » obligent les commerces et services dépendant de la proximité à se mettre de plus en plus en avant. Désormais, plus question de proposer des listes incluant tous les points d’intérêt dans un rayon proche. Au nom de l’efficacité, Google a décidé de faire sa propre sélection et propose une liste limitée de bars, restaurants, magasins et autres attractions. Selon quel critère ? Ceux qui ont « la meilleure réputation » (vous pouvez d’ailleurs choisir jusqu’à quel point). Après avoir annoncé des fonctions de guidage mentionnant les points d’intérêt sélectionnés par Google, il est clair que les boutiques et commerces vont devoir montrer patte blanche, surveiller leur réputation de très près, acheter des services d’annuaire, maintenir leurs données à jour afin de faire venir les clients. Désormais, la porte d’entrée dans le monde virtuel hyperlocal ne semble plus être le site Internet, mais bien les services de notation. Une page (Web) se tourne…

À lire également :

– Google Maps : après la pluie d’annonces, la douche froide !

Imprimer cet article Imprimer cet article

Tags:

Signaler un contenu

Les commentaires sont fermés

No Banner to display

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Accept Cookies
x