Des données satellites quotidiennes dans les applications de gestion des agriculteurs ?

| 23 mars 2018

Catégorie: A l'actu, Données, Entreprises, Environnement, Imagerie, Logiciels, Satellite/Spatial

Planet vient de signer un contrat de trois ans avec Granular de Corteva Agriscience, la filiale dédiée à l’agriculture numérique du géant de la chimie DowDuPont. Les images acquises par ses constellations (micro-satellites Dove, Skysat et RapidEye) seront directement intégrées dans les outils de gestion développés par Granular.

Orage de grêle sur l'Idaho en juillet 2016 dans l'oeil des satellites Planet (image en fausses couleurs)

Orage de grêle sur l’Idaho en juillet 2016 dans l’oeil des satellites Planet (image en fausses couleurs)

Suivi du développement végétal, alertes parasitaires, conseils de traitements, estimations de rendement… les outils d’aide à la gestion des exploitants agricoles ont de plus en plus besoin de données satellitaires pour affiner leurs algorithmes. Après une année de tests, de recherche et développement, Granular vient de s’engager pour trois ans avec Planet. Aux termes du contrat, sa suite logicielle Encirca pourra ainsi se nourrir d’images quotidiennes. Même si les clients de Granular, répartis dans seize États des États-Unis et quatre provinces canadiennes n’exploitent que 8 000 km2 (l’équivalent d’un département français comme l’Aveyron), ce contrat permet à Planet de se rapprocher du puissant groupe DowDupont, qui fournit des semences, des produits phytosanitaires, des logiciels et des conseils en tous genres aux agriculteurs. Faut-il s’en réjouir ? Avant de procéder l’été dernier à leur rapprochement, Granular et le groupe DowDuPont ont pris soin de signer une charte précisant les cadres d’utilisation des données personnelles des agriculteurs, qui pourront être exploitées pour améliorer les logiciels mais ne devront pas être utilisées pour moduler le prix de vente des semences.

Ce contrat montre en outre que le marché de l’imagerie satellitaire ne se situe plus auprès des utilisateurs « historiques ».

 

 

Sources

Communiqué de presse officiel en anglais sous ce lien

Article paru dans Wired sous ce lien

 

Imprimer cet article Imprimer cet article

Tags: , ,

Signaler un contenu

Les commentaires sont fermés

No Banner to display

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Accept Cookies
x