Bruxelles ma belle… Quoique

Catégorie: Cartographie, Grand public, Les cartes du mois

EqualStreetNames.Brussels nous présente une carte des rues de Bruxelles. Sur les 5 251 rues que compte la capitale, 2 121 sont attribuées à une personne. Seules 133 prennent le nom d’une femme et Willy de Bruyn est seul pour représenter les transgenres.

EqualStreetNamesBruxelles est vue comme une ville plutôt féminine pour les chanteurs comme Dick Annegarn qui lui consacra une chanson (« Bruxelles ma belle, je te rejoins bientôt aussitôt que Paris me trahit… »), reprise quelques années plus tard par Alain Bashung. Mais cette carte semble nous montrer plutôt le contraire. Elle représente le genre des personnalités qui ont donné leur nom aux rues de la capitale belge. Le constat est sans appel : seules 6,27 % des rues ont des noms féminins.

EqualStreetNames.Brussels a été réalisée par un collectif, mené par l’Open Knowledge Belgium et l’association Noms Peut-être à l’aide des données OpenStreetMap enrichies par les informations de Wikipedia. « Le 17 février 2020, 60 bénévoles se sont rassemblé.e.s pour ajouter les tags Wikidata (des tags contenant toutes les informations de Wikipédia) sur les rues de OpenStreetMap. Utiliser les données ouvertes a permis de créer de nouvelles opportunités, le projet étant maintenant réplicable dans d’autres villes et l’analyse étant transparente » explique la page présentant le projet. L’idée est d’alerter les 19 communes de la région capitale et de leur suggérer de nouveaux noms, représentant la diversité de la population locale, lors d’ateliers participatifs.

Le code source est sous GitHub pour celles et ceux qui auraient envie de décliner le projet sur d’autres villes.

 

Print Friendly, PDF & Email
Signaler un contenu

Laisser un commentaire

No Banner to display