No Banner to display

No Banner to display

Les scientifiques sont des gens sérieux

| 14 octobre 2013 | 0 commentaire

Catégorie: Cartographie, Décalagéo, Imagerie, Recherche

françoise_caricature-webEn tout cas, c’est ce que ma maman m’a appris et je la crois volontiers. Bien sûr, ça rigole dans les colloques scientifiques : on boit, on mange, on joue aux fléchettes, mais tout ça, c’est le soir. En séance, on se tient, et on respecte un immuable plan : contexte – hypothèses – données – traitements – conclusions et perspectives. Mais certains jours, ça dérape. Volontairement parfois, quand deux célèbres géomaticiens férus de prospective territoriale et d’analyse des conséquences du changement climatique prennent les paris sur l’existence probable d’une Giraffidae Camelopardalis Labradorensis (plus communément appelée girafe du Labrador). Certes, encore non observée à ce jour, mais est-ce une preuve suffisante pour assurer quelle n’existe pas ? Involontairement de temps en temps, quand un jeune chercheur explique comment mesurer la vitesse d’avancement des barkhanes, ces célèbres dunes du Sahara en forme de croissant, à l’aide d’images radar. À raison de quelques mètres par an, il explique comment elles peuvent servir à « cacher des trésors ». Si vous cherchez un placement tranquille sur trente ans (ou si vous êtes fâchés avec la Suisse), sautez sur votre girafe du Labrador et allez tout planquer sous la barkhane située au nord de Nouadhibou (21° 16’ 4,39’’/-16° 50’ 3,42’’). Merci Rodolphe, Marius et Kamel pour vos si bons conseils !

Print Friendly, PDF & Email
Signaler un contenu

Laisser un commentaire

No Banner to display

No Banner to display