Naissance de l’Urban Computing Foundation

| 19 mai 2019

Catégorie: A l'actu, Entreprises, Logiciels, Mobilité, Open Data, Réseaux/Transports

Le 15 mai 2019, la fondation Linux a annoncé la création d’une fondation pour développer le logiciel libre au service des villes, des véhicules et des infrastructures intelligents, baptisée « Urban Computing Foundation ». La liste des fondateurs montre que l’open source ne concerne pas que les petites entreprises !

Kepler, le premier projet hébergé par la toute nouvelle Urban Computing Foundation, fondation open source dédiée à l’environnement urbain.

Kepler, le premier projet hébergé par la toute nouvelle Urban Computing Foundation, fondation open source dédiée à l’environnement urbain.

Parmi les premiers contributeurs figurent des développeurs d’Uber, de Facebook, de Google, de HERE Technologies, d’IBM, d’Interline Technologies, de Senseable City Labs, de StreetCred Labs et de l’Université de Californie à San Diego (UCSD).

La fondation fournira un cadre neutre pour développer la compatibilité entre les nombreuses technologies au service des espaces urbains « intelligents ». Parmi les sujets qui sont déjà sur la table : l’adaptation des techniques d’apprentissage automatique sur les données spatio-temporelles ainsi que le développement des méthodologies de simulation et de modélisation à l’échelle urbaine.

« En période de bouleversements technologiques et d’opportunités, le développement ouvert est essentiel pour permettre l’interopérabilité et accélérer l’adoption, a déclaré Jim Zemlin, directeur exécutif de la fondation Linux. Urban Computing Foundation est sur le point de fournir aux développeurs des outils et des ressources de compatibilité leur permettant de créer un logiciel capable de définir et d’exploiter des services technologiques dans n’importe quelle zone urbaine, afin de garantir la sécurité et un accès équitable aux transports. »

Un coup de pouce à Kepler

Le premier projet hébergé par la Fondation est https://kepler.gl/ , un outil d’analyse géospatiale open source créé en 2018 par Uber sur les outils Mapbox pour visualiser de grands ensembles de données de localisation sans écrire une ligne de code. Parmi les entreprises qui utilisent Kepler.gl figurent Airbnb, Atkins Global, Cityswifter, HERE Technologies, Limebike, Mapbox, Sidewalk Labs, Uber et UBILabs, entre autres.

Un conseil consultatif technique assurera une gouvernance ouverte de la fondation. S’y retrouveront des experts de Facebook, Uber, Google, HERE, Interline, StreetCred Labs et du MIT.

Source : Le communiqué de presse en anglais sous ce lien

 

Imprimer cet article Imprimer cet article

Tags:

Signaler un contenu

Les commentaires sont fermés

No Banner to display

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Accept Cookies
x