« Privatopia » une exposition très géographique à Marseille

| 14 octobre 2020 | 0 commentaire

Catégorie: A l'actu, Cartographie, Livres, Arts, Expos, Secteur public

Du 8 au 24 octobre 2020, venez découvrir l’Exposition art-science de la plasticienne Anke Doberauer et des géographes Élisabeth Dorier et Julien Dario (Aix Marseille Université) qui travaillent depuis plus de dix ans sur les résidences fermées à Marseille.

Privatopia

 

« Privatopia », terme inventé par le politiste Mc Kenzie pour le contexte nord américain, qualifie ici l’utopie (ou la dystopie) du gouvernement privé des villes  : le rêve d’un monde urbain produit, organisé et rentabilisé par des investisseurs pour une société de copropriétaires et de clients de services payants, face au retrait de l’action publique. Aux antipodes du concept de « droit à la ville », Privatopia définit des cadres de vie urbains  « sur mesure » et de qualité proportionnelle aux moyens financiers de chacun. 

Depuis 2007 une équipe d’universitaires géographes explore Marseille sous la direction de la Pr. Élisabeth Dorier, en y cartographiant l’emprise croissante des « résidences fermées ». Ces  enclosures sécurisées révèlent une ville produite et gérée par promoteurs et copropriétaires, tournant le dos à la rue et aux espaces publics :  ce que E. Mc Kenzie appelait « Privatopia ». Fragmentation des espaces et replis sociaux accompagnent la banalisation de ce phénomène.En 2014,  l’artiste Anke Doberauer s’est jointe à cette exploration. Ses peintures réalisées « en plein air » dans les résidences fermées soulignent l’omniprésence des murs et jardins clos. Ils délimitent des réserves de qualité de vie, face à des espaces publics délaissés. La résidence fermée pourrait  ainsi  être assimilée au paradis terrestre : un espace très sélectif.

VERNISSAGE jeudi 8 octobre 18h-20h et « lever d’embargo » sur la  thèse de Julien Dario « Géographie d’une ville fragmentée : morphogenèse, gouvernance des voies et impacts de la fermeture résidentielle à Marseille »

FINISSAGE vendredi 23 octobre 18 – 21h : Projections – débats « filmer les résidences fermées », avec Elisabeth Dorier, Anke Doberauer, Julien Dario, et les cinéastes Marie-Noëlle Battaglia (film « En remontant les murs », 2019), Gaspard Hirschi (film « Ô châteaux », tournage 2020) et Fatima Sissani (film sur Plan d’Aou, tournage 2020)

ADRESSE : Espace Fernand Pouillon, Campus Saint Charles, Aix-Marseille Université, 3 place Victor Hugo, 13003 Marseille. Accès gratuit, sur inscription dans le cadre des précautions sanitaires COVIDmarseilleprivatopia@free.fr 

Horaires
Mercredi 14 oct à samedi 17 oct de 14 à 19 hMercredi 21 oct à jeudi 22 oct de 14 à 19 h
Vendredi 23 oct de 14 à 21 h
Samedi 24 octobre 11-14h
petits groupes sur rendez-vous.

Réservation: marseilleprivatopia@free.fr

Compléments d’informations sur le projet de recherche : www.urbanicites.hypotheses.org/688

 

Print Friendly, PDF & Email
Signaler un contenu

Laisser un commentaire

No Banner to display