Quel géo-avenir ?

| 15 décembre 2015 | 0 commentaire

Catégorie: Cartographie, Données, Dossier : Quel géo-avenir ?, Entreprises, Environnement, Géomarketing, Institutions, Logiciels, Marché, Open Data, Recherche, Réseaux/Transports, Secteur public, Utilisateurs

Entre géoprospective et prédictions spatio-temporelles… Rencontre avec l’information géographique qui se décline au futur.

© wragg pour IStock/Forcity

© wragg pour IStock/Forcity

Imaginer le mix énergétique idéal d’une ville dans trente ans, adapter les pratiques agricoles aux températures annoncées d’ici vingt ans, programmer les travaux de renouvellement des canalisations d’ici cinq ans, s’assurer des potentialités économiques d’un nouveau magasin qui ouvrira dans deux ans, prévoir où auront lieu les vols de voiture la semaine prochaine, être sûr de disposer d’une place de parking dans une heure… Qu’il soit proche ou lointain, la géomatique est de plus en plus mobilisée pour anticiper l’avenir. Mais se projeter dans le futur implique de disposer de données et d’algorithmes adaptés. Et surtout, de bien en comprendre les forces et les limites.

À lire dans ce dossier :

La suite de cet article est réservée à nos abonnés


Abonnez-vous pour un accès illimité
ou
Créez un compte et achetez ce dossier à l'unité pour 40 €


Déjà abonné ? Identifiez-vous pour consulter l'article

Remember Me
Print Friendly, PDF & Email
Signaler un contenu

Laisser un commentaire

No Banner to display