Captation de données personnelles, ça ne s’arrange pas !

| 15 juillet 2019

Catégorie: A l'actu, Données, Grand public, Logiciels, Mobilité

À l’occasion de PrivacyCon 2019, un colloque américain dédié à la sécurité des données, Serge Egelman, chercheur à l’université de Berkeley a présenté une étude collective qui montre que de nombreuses applications Android récupèrent des données personnelles par des moyens détournés, dont, bien sûr, la géolocalisation.

(Image AdobeStock)

(Image AdobeStock)

Même sans cocher la case « j’autorise la géolocalisation », les coordonnées GPS de votre appareil mobile peuvent être interceptées, grâce par exemple à la géolocalisation de vos photos. Les adresses MAC des bornes WiFi auxquels les smartphones sont connectés sont également exploitées. Au total, sur 88 000 applications testées, 1 325 envoient sur Internet des données pour lesquelles les utilisateurs n’ont pas donné leur consentement. Mais les auteurs ne donnent pas la liste !

 

Imprimer cet article Imprimer cet article
Signaler un contenu

Les commentaires sont fermés

No Banner to display

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Accept Cookies
x