Géo-solidarité : l’initiative du PNR de Chartreuse pour aider les aidants

Catégorie: A l'actu, Logiciels, Mobilité, Secteur public, WebMapping

Au nord de Grenoble, le parc naturel régional de Chartreuse regroupe 75 communes dont une bonne partie à caractère profondément rural. Afin de faciliter la mise en relation entre les aidants, les soignants et les mairies ou les EPCI, le PNR leur propose une petite application mobile.

géo-solidarité

À partir du point GPS, l’application récupère automatiquement une adresse via l’API de la BAN mais également les références cadastrales issues du PCI vecteur géré par le parc. Une double localisation bien utile en milieu rural.

Avec cinquante rendez-vous par jour et des dizaines de kilomètres de petites routes de campagne à parcourir, il n’est pas toujours facile de décrocher son téléphone pour appeler les services de la mairie et leur signaler que Madame Martin n’a plus de produits de première nécessité ou que Monsieur Dupont aurait bien besoin que quelqu’un passe faire le ménage et discuter un peu avec lui.

Un développement rapide

C’est aussi parce qu’il partage ce quotidien des infirmières en pleine crise sanitaire, que Pascal Bogaert, responsable SIG du PNR de Chartreuse, a eu l’idée de cette application très simple. En moins d‘une minute, elle permet de transmettre une information importante aux services municipaux. Soutenu par sa hiérarchie, il lui a fallu deux jours de développement sur sa plateforme GEO (Business Geografic) pour produire un mini site mobile. La géolocalisation, l’heure, le nom de la personne concernée, son téléphone ainsi que la description en quelques mots du signalement sont automatiquement remontés sur le système d’information territorial du parc. Charge aux municipalités de prendre les actions nécessaires et de l’indiquer directement sur le SIT quand elles sont traitées, ce qui déclenche une notification sur l’application mobile. « Comme nous manipulons des données personnelles, nous laissons les mairies faire la promotion de l’application auprès des soignants et aidants sur leur territoire, qui ont un login et un mot de passe. Dans l’ensemble, surtout en milieu rural, tout le monde joue le jeu » se félicite Pascal Bogaert. À terme, une cinquantaine de personnes pourraient tirer parti de l’application. Depuis sa mise à disposition le 4 avril, elle a été installée une centaine de fois et une vingtaine de signalements ont été enregistrés. Bien sûr, le PNR met le code à disposition de toutes celles et ceux qui souhaiteraient l’utiliser.

Détails de l’application et présentation sous ce lien

Print Friendly, PDF & Email

Tags: , ,

Signaler un contenu

Laisser un commentaire

No Banner to display

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Accept Cookies
x