No Banner to display

No Banner to display

De la reconnaissance faciale à la cartographie en passant par la géolocalisation

| 28 juin 2017

Catégorie: A l'actu, Entreprises, Grand public, Mobilité, Réseaux/Transports

Détecter des comportements « suspicieux » par l’analyse des visages ? Ce n’est pas simple mais parfois très utile.

Innov+ propose Toucango, un système de reconnaissance faciale intégré dans un capteur optique afin de détecter les distractions et endormissements au volant. Mouvements de tête, des yeux, baisse du regard… tout est immédiatement décrypté. La start-up, soutenue par l’ADEME et installée à Orsay lance sa ligne de production de boîtiers, sur lesquels l’utilisateur peut également faire tourner un système d’aide à la navigation (type Waze, TomTom, Coyotte).

Site Web de Toucango

Site Web de Toucango

L’intérêt d’un tel couplage est double. D’une part, l’utilisateur est alerté quand il commence à s’endormir ou qu’il a les yeux rivés sur son portable. Mais le produit pourrait également avoir des bénéfices collectifs. « Quand nous aurons assez de boîtiers en fonctionnement, cela nous permettra de repérer des zones d’hypovigilance, et d’essayer de comprendre pourquoi, explique Damien Cuq, l’un des cofondateurs de l’entreprise lors de Vivatech. Nous fournissons déjà ce type d’analyses à chacun de nos clients. » Quelques centaines de boîtiers sont déjà en fonctionnement, notamment chez Transdev, mais deux mille sont prévus pour cette année, proposés en location longue durée. Restera ensuite aux services publics à analyser et adapter les infrastructures pour réduire ces zones.

Print Friendly, PDF & Email
Signaler un contenu

Les commentaires sont fermés

No Banner to display

No Banner to display